Blog de Francette

Transparence & courage

Transparence & courage

Le 13 décembre prochain, une commission de sélection constituée entre autres par l’EPF Martinique et de la commune des Trois-Ilets, auditionnera les quatre candidats ayant déposé un dossier de candidature pour le rachat du foncier et la réalisation d’un projet hôtelier emblématique sur l’ancien site du Kalenda/Méridien. Attention : risque de petits arrangements entre amis-de-trente-ans !

Le 13 décembre prochain, une commission de sélection constituée entre autres par l’EPF Martinique et de la commune des Trois-Ilets auditionnera les quatre candidats ayant déposé un dossier de candidature pour le rachat du foncier et la réalisation d’un projet hôtelier emblématique sur l’ancien site du Kalenda/Méridien (lire p2). Vous savez, ce lieu magnifique, au lieudit le Lazaret, en Martinique, en friche depuis 2016, année de la fin de la démolition des bâtiments, mais inexploité depuis 2008, suite au départ tonitruant du groupe Accor et du naufrage des sociétés qui ont tenté la reprise car sous-capitalisées.

Dossier emblématique

Le 13 décembre donc, après le grand oral, les élus et experts de cette commission devront choisir le projet d’ici la fin décembre 2019. Il marquera la relance de l’offre hôtelière en Martinique, parce que c’est bien de cela dont il s’agit. En effet, grâce au développement des chambres et villas en location entre autres par Airbnb, les trois dernières saisons touristiques de la Martinique ont été “sauvées” et la dynamique est encore forte avec une progression de la fréquentation touristique de +6% attendue pour l’année 2019. Si les touristes sont chez l’habitant, force est de constater que les établissements dans la catégorie grande hôtellerie souffrent parce qu’ils ne répondent plus vraiment aux attentes des clients. Les rénovations ont tardé, de nombreux établissements ont d’ailleurs fermé. La reprise du projet sur le site des Trois-Ilets est donc un signal fort envoyé par la destination Martinique.

Il est d’autant puissant que, pour la première fois, des opérateurs locaux à la surface financière certaine, sont parties prenantes aux dossiers : le groupe Créo, la Somes, les Cinémas Elizé notamment. Les groupes GBH et Dubreuil s’intéressent également à l’hôtellerie. Des diversifications envisagées par ces acteurs économiques de premier plan parce que leurs secteurs historiques (l’alimentaire, la distribution, les véhicules, les cosmétiques…) sont en bouleversement profonds. Personne n’est aujourd’hui capable de dire qu’ils seront encore les champions de demain.

Petits arrangements

Le dossier des Trois-Ilets est encore emblématique parce que des opérateurs extérieurs ayant fait la preuve de leur savoir-faire s’y intéressent. En l’espèce, le groupe guadeloupéen Leader Hôtel qui possède quatre établissements de 3* à 5* en Guadeloupe et une structure de commercialisation qui vend d’ailleurs deux hôtels de la Martinique. A une époque encore récente, l’intérêt aurait été simplement inexistant.

Ce dossier est enfin emblématique parce qu’il y a de vrais compétiteurs sur la ligne de départ. Souhaitons que la période électorale qui approche, malheureusement trop habituelle de petits arrangements entre amis-de-trente-ans, ne viendra pas perturber un processus qui a été jusque là remarquable. Souhaitons surtout, que la décision audacieuse qui sera prise soit porteuse d’espoir pour la destination.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :