On en parle

Réparation

Le gouvernement pourrait donner un coup de pouce à la réparation des appareils électroménagers à domicile en classant cette activité comme un service à la personne pouvant bénéficier d’un crédit d’impôt

Le gouvernement pourrait donner un coup de pouce à la réparation des appareils électroménagers à domicile en classant cette activité comme un service à la personne pouvant bénéficier d’un crédit d’impôt. Cette mesure pourrait se retrouver dans la Feuille de route pour l’économie circulaire (Frec). Les particuliers bénéficient en effet d’un crédit d’impôt pour les services à la personne à domicile. Ce crédit d’impôt est égal à la moitié des dépenses dans une limite de 12 000 à 15 000€ par an, selon la situation du foyer fiscal. Les activités sont notamment la garde d’enfants, les travaux ménagers, les prestations de petit bricolage (à hauteur de 500€ par an), ou d’assistance informatique et Internet (à hauteur de 3000€ par an).

Partager cet article :

Suggestion d'articles :