Fiches Pratiques

Finances

Paiement par carte : comment le proposer ?

Paiement par carte : comment le proposer ?

La carte bancaire est le premier moyen de paiement en France et il se développe avec la vente à distance.

Comment mettre en place le paiement par carte bancaire sans risque de se tromper ? Voilà ce qu’il faut connaître.

 

I/ Comment proposer le paiement par carte bancaire ?

Mettre en place le paiement par carte bancaire peut se faire soit en se rapprochant de votre banque, soit en souscrivant une offre en ligne auprès d’un établissement de monnaie électronique agréé par les banques centrales de type Sumup, Smile&Pay ou encore Zettle by PayPal.

 

II/ Les offres en ligne

L’accès au paiement par carte par des start-up de la FinTech s’est développé ces dernières années. Facile à mettre en place, il nécessite d’avoir un compte bancaire sur lequel l’argent réglé sera reversé, le plus souvent dans les deux jours, après prélèvement d’une commission, généralement de 1,75 % par transaction.

Ces offres en ligne s’opèrent à partir de boîtiers plus ou moins sophistiqués qu’il faut acheter en ligne ou auprès de revendeurs. L’enregistrement du boîtier s’effectue en ligne : l’appareil référencé au nom de l’entreprise est immédiatement opérationnel. Les offres en ligne acceptent en principe toutes les cartes bancaires, proposent le paiement par carte bancaire via un lien envoyé à partir d’un téléphone, voire le paiement en plusieurs fois.

 

III/ Les offres souscrites auprès des banques

Contrairement à la souscription des offres en ligne, la mise en place du paiement par carte par la banque nécessite quelques étapes durant lesquelles seront définies les modalités du service. Il s’agit des types de cartes qui seront acceptées ; du type de terminal de paiement électronique (TPE) souhaité, ainsi que des services associés tels que l’installation, l’assistance technique, la maintenance, etc. ; des options de paiement et de fonctionnement telles que la possibilité de paiement sans contact, de règlement en plusieurs fois, les modalités d’obtention de la garantie de paiement, l’automatisation des encaissements, etc. ; du module de sécurité pour protéger les données des clients afin de vous assurer du respect des règles de lutte contre la fraude ; du type d’informations contenues dans vos relevés ainsi que leur fréquence.

 

IV/ Quel type de TPE choisir ?

Il existe différents types de TPE : les TPE fixes, qui ne peuvent être ni déplacés ni transportés, souvent posés à proximité de la caisse ; les TPE mobiles, qui évitent aux clients de se déplacer à la caisse ; les TPE munis d’une puce GPRS, adaptés aux activités ambulantes qui fonctionnent en l’absence de ligne téléphonique fixe ; les TPE intégrés, par exemple pour les bornes ou les distributeurs automatiques. Un TPE peut être loué ou acheté.

Une fois les besoins définis et les options sélectionnées, la banque vous propose un “contrat d’acceptation de paiement par carte”, à lire attentivement. Souvent, les contrats proposés par les banques prévoient un certain nombre de services additionnels comme la prise en charge des communications téléphoniques en cas d’appel pour un dépassement de plafond de paiement de la carte, un service de maintenance et d’assistance de l’appareil, etc., à définir là aussi avec précision en fonction des besoins pour éviter les surprises.

 

V/ Les autres points à surveiller

Un montant minimum à partir duquel le paiement par carte bancaire est accepté peut être défini, certaines cartes bancaires peuvent être refusées, ou encore la carte d’identité du client peut être demandée. Dans tous les cas, les clients doivent être au préalable informés par marquage, étiquetage, affichage ou tout autre procédé. Généralement, un panneau est positionné à l’entrée d’un magasin ou sur les caisses, et ce de manière visible.

Pour ce qui est des modalités du paiement par carte bancaire, deux cas particuliers requièrent une procédure spécifique : les paiements avec une carte étrangère non dotée d’une puce électronique qui implique de faire signer le ticket édité par le TPE par le client et de vérifier la concordance de signature sur le dos de la carte bancaire ; les paiements au-dessus d’un certain seuil, établi dans votre contrat, qui doivent également faire l’objet d’une signature de votre client sur le ticket. Le plafond est généralement fixé aux alentours de 1500 €.

 

VI/ Proposer le paiement par carte bancaire à distance

Le paiement à distance permet de faire payer un client qui ne se trouve pas physiquement sur place.

Le paiement se fait alors par l’intermédiaire d’un site Internet, par téléphone, ou par correspondance écrite. Avec la banque, il faut alors souscrire un contrat monétique de vente à distance (VAD). Après étude du dossier, la banque accordera ou non cette possibilité en raison du risque d’impayés plus importants que pour le paiement sur place. La VAD rend nécessaire d’être équipé d’un terminal de paiement électronique ou d’un logiciel donnant accès à un TPE dit virtuel. Il est également possible d’opter pour des mesures supplémentaires d’identification, tel un appel à un système d’authentification forte au moment où le client réalise son paiement. Ici aussi, le service doit être adapté aux besoins.

 

A retenir

> Le paiement par carte se développe, avec ou sans contact.

> Le paiement par carte peut être souscrit auprès des réseaux bancaires ou après de jeunes sociétés financières qui proposent des offres en ligne.

> Un terminal de paiement est indispensable : il peut se louer ou s’acheter.

> Le paiement par carte peut également s’effectuer à distance par un lien de paiement.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :