Blog de Francette

Où est le loup ?

Où est le loup ?

A quand la stratégie commune des aéroports, des ports de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane vers Norwegian, Costa, MSC et tous les autres ?

Nous venons d’apprendre que des représentants du Comité Martiniquais du tourisme (CMT), de la Collectivité territoriale de la Martinique (CTM) et de la Société aéroportuaire Martinique Aimé Césaire (SAMAC) ont rencontré un représentant de la direction générale de Norwegian à Londres ce 29 mars pour les faire revenir sur leur décision d’arrêter définitivement leurs vols entre les Etats-Unis et la Martinique ce 30 mars après 2 saisons.

Nous ne pouvons que saluer cette détermination à ne pas lâcher l’affaire, parce le nombre de passagers commençait à être significatif : 120 000 personnes en additionnant celles transportées par Norwegian vers la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane. Seule cette addition a du sens pour un transporteur. Divisé en trois, il devient insignifiant, créant des interstices où s’introduisent en maximisant leurs intérêts Norwegian, compagnies de croisière ou n’importe quel autre prestataire commerçant de concert avec la Martinique, la Guadeloupe et Guyane.

Quel est le résultat de cette discussion unilatérale ? 1) Le CMT fait comprendre que les Martiniquais peuvent payer plus cher l’aller/retour entre la Martinique et les Etats-Unis (!) 2) La Samac est prête à baisser ses redevance et l’entreprise d’assistance de Norwegian au sol (qui est la même en Martinique et en Guadeloupe) se déclare prête à baisser aussi ses tarifs. 3) Le CMT, qui soutient déjà la promotion de Norwegian à hauteur de 350 000e, serait prête à monter à 500 000€ et demande à la CTM une participation à hauteur de 500 000€ aussi (!).

Conférence téléphonique

Après ces premières annoncent, les membres de cette délégation déclarent qu’ils vont maintenant se rapprocher de leurs homologues politiques et économiques de Guadeloupe et de Guyane afin qu’ils participent à une conférence téléphonique le 9 avril avec Norwegian afin qu’ils annoncent eux aussi une participation dans les mêmes termes et les mêmes montants (!) ; Norwegian devant annoncer fin avril son programme de vols pour la prochaine saison de novembre à avril prochains.

De deux choses l’une : soit les membres de cette délégation n’ont aucune notion des processus les plus basiques du business et de la manière de construire des alliances pour créer la possibilité de parvenir à une négociation équilibrée et gagnante ; soit tout cela n’est encore que de l’agitation politicienne en jouant avec l’argent public.

En outre, quand nous demandons aux membres de cette délégation pourquoi ils n’ont pas mené cette action avec la Guadeloupe : ils déclarent, la main sur le cœur, que c’est la Guadeloupe qui ne le souhaite pas. Quand nous demandons aux représentants de la Guadeloupe pourquoi ils ne bâtissent pas une action concertée sur ce sujet avec la Martinique, ils répondent aussi la main sur le cœur que c’est la Martinique qui ne souhaite pas. Y’a comme un loup quelque part qu’il faudra débusquer !

Partager cet article :

Suggestion d'articles :