Environnement

Élevage : renforcement de la prévention

Élevage : renforcement de la prévention

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation vient de prendre une ordonnance pour la surveillance, la prévention et la lutte contre les maladies transmissibles.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation vient de prendre une ordonnance pour la surveillance, la prévention et la lutte contre les maladies transmissibles. Cette réforme en profondeur doit harmoniser les pratiques dans l’Union. Cette nouvelle législation classe pour la première fois les maladies animales en fonction de leur impact sanitaire, économique, et organise un partage des responsabilités entre l’État, les éleveurs et tous les intervenants de la filière élevage dans la gestion de la prévention et de la surveillance des risques sanitaires et leur maîtrise. Les maladies à fort enjeu sanitaire et économique restent de la responsabilité des États, comme la tuberculose bovine, l’influenza aviaire, hautement pathogène, ou encore la peste porcine africaine, mais aussi certaines zoonoses. L’ordonnance prévoit la refonte de la gouvernance sanitaire pour que les professionnels exercent concrètement leurs responsabilités. Ainsi, un système d’information rénové en matière d’identification et de traçabilité animale verra le jour d’ici à 2024.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :