Environnement

Économie bleue durable

Économie bleue durable

L’Union veut pousser la consommation d’algues.

L’Union européenne vient de présenter sa nouvelle stratégie pour atteindre une “économie bleue durable”. Cette stratégie concerne toutes les activités liées aux océans, aux mers et aux côtes, qu’elles relèvent directement du milieu marin, comme le transport maritime, la pêche, l’énergie, etc., ou indirectement, comme les ports, les chantiers navals, l’aquaculture, le tourisme littoral, etc. Ce secteur fournit 4,5 millions d’emplois directs et génère plus de 650 Md€ de chiffre d’affaires.

La Commission prévoit de soutenir l’investissement dans des technologies novatrices et escompte un triplement des emplois d’ici 2030. Les objectifs sont notamment de réduire de 90 % les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime et de développer le recyclage des grands navires. Il s’agit aussi de développer les énergies renouvelables en mer en multipliant la capacité par cinq d’ici 2030, voire par trente d’ici 2050. La Commission veut ainsi réduire les effets de la pêche sur les habitats marins avec la réglementation des engins de pêche, ainsi qu’avec la mise en place de zones et de périodes de fermeture. Elle annonce pour 2022 une initiative pour soutenir le développement des algues en tant que matière première de substitution pour l’alimentation humaine et animale.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :