Entreprises

Distribution alimentaire : Marché Péyi met les producteurs au cœur

Distribution alimentaire : Marché Péyi met les producteurs au cœur

Marché Péyi actualise le concept du marché traditionnel. La clientèle semble ravie.

Nous n’avons pas peur des ruptures !” : Cette phrase de Guillaume Fabre, directeur de Marché Local Frais, filiale du groupe Créo, qui vient de lancer l’enseigne Marché Péyi, résume bien le concept de ce 300 m² situé à l’entrée de la zone du Bac, à Trinité, en Martinique. “Cela fait un an que nous travaillons sur ce projet. Nous voulons mutualiser en un même lieu les petites productions des agriculteurs locaux pour redonner aux clients l’envie de consommer local”, précise-t-il.

En effet, comme sur un marché traditionnel, la saisonnalité est respectée à Marché Péyi : “Nous avons référencé pour l’instant 76 producteurs de toute la Martinique qui nous fournissent outre les productions traditionnelles telles que les ananas, dachines, concombres, etc., des fruits et légumes qui ont disparu des étals, comme les caïmites, les pommes cannelle, les corossols…”, détaille Guillaume Fabre. À l’achat, les acheteurs sont respectueux des producteurs : “Tout le monde doit sortir gagnant !

Le référencement garantit au consommateur la traçabilité des produits : “Tous les sols des agriculteurs ont fait l’objet de tests contre le chlordécone et autres pesticides plus draconiens que ceux des normes sanitaires en vigueur.” À l’entrée du magasin, une grande carte de la Martinique positionne les agriculteurs dans l’île, montre leur photo et leurs productions. Pour renforcer le lien.

Marché Péyi propose au total 700 références : outre les fruits et légumes, ce sont de l’épicerie, ici aussi, principalement de petits producteurs locaux (sirops, miels, mets pour bébés, chocolats, glaces, gâteaux, fromages, lait…), de la viande locale, notamment de la Codem, les produits venus de l’industrie locale (eau, sodas, gâteaux, alcool…). Le rayon pain est tenu par la société Pain et Compagnie.

Autre particularité : l’étal de poissons. “Le banc est mis à disposition des marins-pêcheurs locaux. Dès qu’ils ont des prises importantes, ils peuvent nous contacter par GPS en mer et nous leur réservons l’étal avec la glace et tout ce qu’il faut pour que la vente se passe bien.

150 000€ ont été investis pour l’aménagement intérieur du magasin. Il a été pensé de manière minimaliste et a été confié à des artisans locaux : “Ils nous ont fabriqué des présentoirs en bois simples et solides dans lesquels les produits sont mis en valeur. Les deux murs sont, eux, recouverts de rayonnages plus classiques.

Huit “ambassadeurs de la production locale”, dont le directeur, travaillent à Marché Péyi qui a une très large plage horaire, comme sur les marchés. Un concept qui devrait faire des petits.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :