Entreprises

Visite

Tropical Forest Park modernise l’accès à ses jardins

Tropical Forest Park modernise l’accès à ses jardins

Il y a un secteur qui n’a pas fait la une de l’actualité chez nous, parce qu’il y a qu’une entreprise qui domine cette activité en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique, c’est celui des parcs animaliers.

Il y a un secteur qui n’a pas fait la une de l’actualité chez nous, parce qu’il y a qu’une entreprise qui domine cette activité en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique, c’est celui des Zoo, vous savez, les parcs animaliers. Et il s’agit de Tropical Forest Park.

Dans sa loi de finance rectificative de la semaine dernière, le gouvernement a eu la bonne idée de prévoir une aide particulière de 19M€ pour permettre à ces structures très visitées chez nous, de continuer à nourrir et à prodiguer des soins aux animaux.

Ils ne portent pas de masques, ils ne râlent pas, raison de plus pour penser à eux !

L’accompagnement de ces structures est d’autant important qu’elles font aux Antilles-Guyane de vrais progrès en termes d’organisation. Ainsi, la société Kazabwa propose depuis dix mois, en Guadeloupe, Pass Caraïbes, un pass unique pour visiter ses trois parcs : le Jardin de Valombreuse avec ses flamants roses et sa végétation luxuriante, l’Habitation Côte-sous-le-Vent et son histoire autour des pirates, ainsi que le zoo de Guadeloupe. Ces pass sont valables un an et font partie des offres segmentées par catégories (famille, adulte, enfants…) vendues sur les nouveaux sites des parcs.

Tropical Forest Park, société mère, gère également le Jardin de Balata ainsi que le zoo de Martinique et le zoo de Guyane.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :