Entreprises

Tourisme aux Antilles-Guyane : la lente, la très lente agonie

Tourisme aux Antilles-Guyane : la lente, la très lente agonie

Les restrictions de déplacement réduisent de jour en jour les perspectives du secteur touristique aux Antilles-Guyane.

Les motifs impérieux qui équivalent à la fermeture des frontières, même entre la Martinique et la Guadeloupe, et encore davantage avec la Guyane, les jauges de plus en plus restreintes, les couvre-feux et les restrictions de déplacement réduisent de jour en jour les perspectives du secteur touristique aux Antilles-Guyane.

Certains établissements ferment, sans bruit, car demeurer ouverts sans clients coûte plus cher que de fermer. Ceux qui demeurent en activité font tout pour alléger au maximum les charges : ouverture le week-end seulement pour ne recevoir que la clientèle locale, fermeture de la restauration, accueil uniquement de petits séminaires… “Après le premier confinement, nous étions parvenus à maintenir une fréquentation à 30 %. Avec les nouvelles mesures, ceux qui sont encore ouverts tournent à même pas 10 % d’activité”, résume Catherine Cadrot, directrice de l’Awarak en Guadeloupe et responsable de la commission tourisme à l’UDE-Medef Guadeloupe.

Les professionnels du secteur espéraient que le Conseil d’État reconnaîtrait l’aspect discriminatoire du maintien des motifs impérieux vers l’outre-mer alors qu’ils sont levés avec certains pays étrangers vers la France. L’avis négatif du Conseil d’État le 16 mars a été une douche froide. L’aide renforcée pour le secteur touristique ultramarin annoncée le lendemain par le ministre des Outre-Mer ne change pas grand-chose à l’affaire : “Depuis un an, les entreprises qui sont encore debout puisent dans leur trésorerie, voire dans leurs fonds propres. Au lieu de toutes ces aides qui sont de la dette, il vaudrait mieux nous laisser travailler, même avec des contraintes sanitaires renforcées”, espère-t-elle. Un message qui pour l’heure n’est pas entendu. D’où la lente, très lente agonie.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :