Économie

Rhum Clément & JM : l’efficacité

Rhum Clément & JM : l’efficacité

Dès le rachat en 1987 de la distillerie Clément, le groupe Bernard Hayot a eu l’intuition du potentiel des visites sur site et a créé un poste dédié au tourisme.

Dès le rachat en 1987 de la distillerie Clément, implanté au François, dans le sud de la Martinique, le groupe Bernard Hayot a eu l’intuition du potentiel des visites sur site et a créé un poste dédié au tourisme. Dès 1998, un gros travail de restauration a été entrepris pour augmenter le confort de la visite et faire en sorte que l’habitation soit à la hauteur du produit : reprise du bâti, investissement dans de nouvelles cuves et dans le process de fabrication, fleurissement, entretien des abords, … Et le groupe a initié l’installation d’œuvres d’art contemporain dans ses jardins nichées au sein de 300 espèces végétales. Sa collection est aujourd’hui riche d’une vingtaine de pièces. La boutique, lieu d’entrée et de sortie du site, est une vraie “machine de guerre” en termes de vente. En 2003, le groupe rachète les Rhums JM, implantés à Macouba, dans le grand nord. Voilà quatre ans, le site a été entièrement refais. JM reçois 65 000 visiteurs par an et l’Habitation Clément 205 000. Le spiritourisme représente 1/3 du chiffre d’affaires des deux sites, soit 10 M€.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :