Économie

Plan de relance : son financement s’organise

Plan de relance : son financement s’organise

C’est l’épargne des Français qui va financer les plans de relance.

Affin de financer le plan de relance, l’épargne des Français va être mobilisée. Les règles d’utilisation de ces fonds ont été modifiées pour que l’argent investi sur le livret A, le livret de développement durable et solidaire et le livret d’épargne populaire finance les projets du plan de relance. Les trois livrets visés représentent une épargne de 30 Md€. Une enveloppe dédiée de prêts d’environ 12 Md€ a été mise à disposition des collectivités locales par la Banque des Territoires depuis le 20 septembre. Ainsi, de nouvelles entités seront autorisées à emprunter ces fonds d’épargne, telles que les agences de l’eau, les grandes fondations et associations reconnues d’utilité publique qui portent des projets liés à la transition écologique et énergétique (TEE), ou les ports maritimes.

De son côté, la Caisse des dépôts et consignations vient de lancer une nouvelle obligation durable d’un montant de 500 M€. Les fonds levés permettront de financer des projets verts à 90 % et sociaux à 10 % dans des secteurs fondamentaux : infrastructures de production, de stockage d’énergie verte et de chaleur ; immobilier vert ; transport et mobilité durable ; centres de données éco-efficients ; accès au numérique ; santé et médico-social.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :