On en parle

Messagerie

La cour d’appel vient de confirmer que lorsqu’un employeur met à disposition d’un salarié une messagerie électronique professionnelle, si celui-ci crée une autre adresse de messagerie qu’il utilise indifféremment à titre personnel ou professionnel, l’employeur n’a pas le droit d’y accéder.

La cour d’appel vient de confirmer que lorsqu’un employeur met à disposition d’un salarié une messagerie électronique professionnelle, si celui-ci crée une autre adresse de messagerie qu’il utilise indifféremment à titre personnel ou professionnel, l’employeur n’a pas le droit d’y accéder.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :