Économie

Installation

Installation

Le Conseil national de la restauration collective (CNRC) doit permettre d’atteindre 50 % de produits de qualité, dont 20 % de produits bio dans la restauration collective d’ici à 2022.

Le Conseil national de la restauration collective (CNRC) doit permettre d’atteindre 50 % de produits de qualité, dont 20 % de produits bio dans la restauration collective d’ici à 2022. Ces taux sont fixés par la loi “Agriculture et Alimentation” de 2018. Le CNRC regroupe l’État et sept collèges d’acteurs de la restauration collective. Le CNRC a présenté trois projets de décrets d’application. L’un d’eux porte sur l’affichage obligatoire de la composition des menus. Les gestionnaires devront informer les usagers annuellement à compter du 1er janvier 2020 de la part des produits de qualité dans les repas. En outre, au plus tard au 1er novembre 2019, durant deux ans en restauration scolaire, ils devront proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien à base de protéines animales ou végétales.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :