On en parle

Fuel propre

Fuel propre

La compagnie maritime Maersk va démarrer le test d’un pétrole non soufré obtenu à partir de résidu de canne à sucre.

La compagnie maritime Maersk va démarrer le test d’un pétrole non soufré obtenu à partir de résidu de canne à sucre. L’usine pilote de ce “fuel propre” est installée aux Baléares. En attendant le développement de la production mondiale, ce carburant sera mélangé à un fuel traditionnel pour faire baisser le taux de soufre. Les compagnies ont en effet obligation de propulser leurs navires avec un carburant contenant moins de 0,5 % de soufre. Maersk utilise 12 M de tonnes de fuel par an, le total étant de 300 M de tonnes pour toutes les professions maritimes dans le monde.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :