Économie

Facturation électronique

Facturation électronique

Dans l’objectif de lutter contre la fraude à la TVA et sous l’impulsion de réformes internationales en matière de contrôle périodique et continu des transactions, le gouvernement veut généraliser la facturation électronique entre les entreprises entre 2023 et 2025.

Dans l’objectif de lutter contre la fraude à la TVA et sous l’impulsion de réformes internationales en matière de contrôle périodique et continu des transactions, le gouvernement veut généraliser la facturation électronique entre les entreprises entre 2023 et 2025. Il a posé ce principe dans la loi de finances de 2020. La facture électronique s’est déjà généralisée entre les entreprises et l’administration. Pour faire passer cette transformation, le gouvernement met en avant le renforcement de la compétitivité des entreprises grâce à la réduction des charges administratives, la possibilité de recouper de manière automatique la TVA et ainsi de faciliter les déclarations de TVA grâce à un préremplissage des formulaires.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :