On en parle

Catastrophes

Catastrophes

Le réassureur Swiss Re a évalué les pertes engendrées par la série de phénomènes climatiques extrêmes depuis le début de l’année.

Le réassureur Swiss Re a évalué les pertes engendrées par la série de phénomènes climatiques extrêmes depuis le début de l’année. Le cumul des périls dits “secondaires”, hors grands ouragans ou tremblements de terre, a généré 40 Md$ de pertes assurées sur les six premiers mois de l’année. Cette facture climatique est l’une des plus élevées depuis l’année 2011, marquée par des séismes au Japon. Elle devrait encore s’aggraver à cause des feux de forêt survenus en Grèce, en Turquie et en Italie.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :