Économie

Vie chère outre-mer : L’autorité de la concurrence de nouveau saisie

Vie chère outre-mer : L’autorité de la concurrence de nouveau saisie

L’Autorité de la concurrence a été saisie sur l’organisation des importations et de la distribution des produits de grande consommation.

Ce 25 juin, le Premier ministre Édouard Philippe a saisi l’Autorité de la concurrence pour avoir son avis sur l’organisation des importations et de la distribution des produits de grande consommation dans les départements d’outre-mer. Il y a comme un air de 2009.

Le Premier ministre veut comprendre pourquoi les prix de détail ne baissent pas dans ces territoires. Et il veut que l’Autorité de la concurrence regarde partout : qu’elle y scrute le fonctionnement de la concurrence mais aussi qu’elle ait un regard particulier sur les coûts du transport maritime et des services portuaires, ainsi qu’en ce qui concerne l’impact sur les producteurs locaux de la politique dite de marchés de dégagement que sont ces territoires pour les productions européennes.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :