Portrait

UDE-MEDEF prépare sa mixité totale

UDE-MEDEF prépare sa mixité totale

L’UDE Medef vient de créer un Comité des Femmes Leaders dont la première présidence a été confiée à Catherine Cadrot, membre du bureau de l’UDE-Medef.

UDE Medef veut que les femmes prennent toutes leur place au sein de l’organisation patronale. Il vient de créer un Comité des Femmes Leaders dont la première présidence a été confiée à Catherine Cadrot, membre du bureau de l’UDE-Medef. “Aujourd’hui, nous sommes douze femmes au sein de l’organisation, c’est peu, et seulement deux femmes au bureau et quatre au conseil d’administration. Nous voulons nous acheminer vers une totale parité”, explique cette spécialiste de l’hôtellerie.

La première étape pour la mise en place de ce comité a été l’organisation d’un Déjeuner de l’entrepreneur dédié exclusivement aux femmes organisé en février dernier. “Quatre-vingt femmes y ont participé alors que, généralement, seule une trentaine de personnes participent à ces déjeuners mensuels. Elles y ont exprimé le souhait d’avoir davantage d’information sur le milieu économique, un soutien particulier, notamment en termes financiers. Elles sont également à la recherche de la reconnaissance de leurs pairs parce qu’elles sont déjà des actrices importantes de la société guadeloupéenne. Ce comité est une manière de les inciter à adhérer à l’UDE-Medef pour qu’elles y prennent toute leur place”, Catherine Cadrot.

L’UDE-Medef se prépare donc à sa mutation : le Comité des Femmes leaders est désormais inscrit dans les statuts de l’organisation, afin qu’il ne disparaisse pas au gré des présidences. La présidente est membre de droit du bureau exécutif et toutes femmes qui adhèrent au mouvement patronal y est automatiquement membre.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :