On en parle

Trompe l’œil

En 2018, la France a versé 10,3 Md€ d’aide publique au développement (APD), soit 0,43 % de son revenu national brut (RNB), montant en hausse de 2,5 % par rapport à 2017.

En 2018, la France a versé 10,3 Md€ d’aide publique au développement (APD), soit 0,43 % de son revenu national brut (RNB), montant en hausse de 2,5 % par rapport à 2017. La France demeure le cinquième fournisseur mondial d’aide internationale et le deuxième contributeur européen. Sauf que l’objectif fixé par l’ONU en 1969 en matière de contribution des États était que chaque pays économiquement avancé “accroisse progressivement son aide officielle au développement des pays en voie de développement afin d’atteindre, cinq à dix ans plus tard, un montant minimum en valeur nette de 0,7 % de son produit national brut aux prix du marché”. Cinquante ans plus tard, la France est encore loin d’avoir rempli cet engagement, que seuls cinq pays ont honoré : la Suède, les Pays-Bas, la Norvège, le Danemark et le Luxembourg. Le gouvernement envisage d’atteindre 0,55 % du RNB d’ici à la fin de ce mandat.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :