Transport

Transport de passagers en Guadeloupe : bus des mers, un transport alternatif

Transport de passagers en Guadeloupe : bus des mers, un transport alternatif

Le Conseil régional de Guadeloupe n’a pas tardé à agir : il a de suite lancé son projet de bus des mers permettant de relier les habitants de Grande-Terre et Basse-Terre.

Le Conseil régional de Guadeloupe n’a pas tardé à agir : devenu en septembre 2017 autorité organisatrice du transport non urbain et à la demande, il a de suite lancé son projet de bus des mers permettant de relier les habitants de Grande-Terre et Basse-Terre.

Deux navires d’une capacité de 46 personnes maximum auxquelles s’ajoutent deux membres d’équipage, construits par le chantier naval TIG en Guadeloupe en 2000, ont été remis à neuf. Ils ont débuté leur marche à blanc fin juin, sur le périmètre de Cap Excellence et de l’agglomération de la Riviera du Levant. Dans un premier temps, le transport maritime de passagers avec les bus des mers s’effectuera dans la zone du Petit Cul-de-sac marin, pour s’étendre dans un second temps au Grand Cul-de-sac marin.

La marche à blanc, qui durera quatre mois, est destinée à vérifier les navires, à valider les conditions d’accostage, les trajets ainsi que les procédures d’urgence et les coûts d’exploitation.

Le Grand port maritime de Guadeloupe est le partenaire opérationnel pour la réalisation des points d’accostage.

Quatre pontons flottants ont été disposés. Deux lignes sont prévues : la première au départ de Bergevin en passant par La Darse, le MacTe jusqu’à l’université ; la seconde faisant une boucle entre Bergevin, La Darse et Jarry du lundi au samedi. Le trajet dure en moyenne 15 minutes entre chaque arrêt. Les bus des mers devraient définitivement entrer en fonctionnement durant le dernier semestre 2019. L’exploitant sera la Société de transport de l’agglomération du Centre et ils seront en connexion avec le réseau de bus Karu’Lis.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :