On en parle

SignalConso pour dénoncer les abus

SignalConso pour dénoncer les abus

SignalConso, ce dispositif d’alerte à la direction régionale de la concurrence fonctionne aux Antilles-Guyane.

SignalConso est une méthode agile et collaborative destinée à simplifier et à moderniser les liens entre les directions de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DCCRF) avec les consommateurs. C’est une plate-forme numérique conçue par l’incubateur de l’État Beta.Gouv.fr qui développe depuis 2013 des services publics numériques en mode agile.

Après avoir été testé en 2019 dans trois régions pilotes, SignalConso est étendu à l’ensemble du territoire. Le dispositif est simple : un consommateur rencontre un problème, il fait un signalement sur la plate-forme SignalConso. L’entreprise est prévenue du problème : elle doit y apporter une réponse. De son côté, la DCCRF intervient si nécessaire.

Pour la DCCRF, SignalConso est un moyen de mieux lutter contre les fraudes et de faciliter les contrôles. Son action devrait être plus rapide.

SignalConso s’inscrit dans une démarche globale de la DCCRF qui veut ainsi centraliser l’ensemble des signalements, qu’ils soient faits par téléphone, par Internet, par l’application SignalConso ou par courrier. Cette plate-forme servira également de support à France Service, le réseau de proximité interministériel qui doit être déployé sur l’ensemble du territoire pour assurer un accueil physique des consommateurs.

À court terme, SignalConso sera doté de nouvelles fonctionnalités pour traquer la fraude à l’e-commerce, aux applications mobiles et les arnaques en ligne. Dans ce cadre, SignalConso s’articulera avec les autres plates-formes de signalement des pouvoirs publics que sont Pharos et Perceval.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :