On en parle

Saveur

La Cour de justice de l’Union européenne vient de confirmer que la saveur d’un aliment n’est pas une œuvre susceptible d’être protégée par le droit d’auteur, faute de pouvoir être identifiée avec suffisamment de précision et d’objectivité.

La Cour de justice de l’Union européenne vient de confirmer que la saveur d’un aliment n’est pas une œuvre susceptible d’être protégée par le droit d’auteur, faute de pouvoir être identifiée avec suffisamment de précision et d’objectivité.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :