previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Économie

Prêt développement Outre-mer : accessible aux entreprises de moins de trois ans

Prêt développement Outre-mer : accessible aux entreprises de moins de trois ans

Bpi-France et le ministère des Outre-Mer ont signé une nouvelle convention de partenariat pour faire évoluer les dispositions du prêt de développement Outre-Mer.

Bpi-france et le ministère des Outre-Mer ont signé une nouvelle convention de partenariat pour faire évoluer les dispositions du prêt de développement Outre-Mer. Le dispositif est désormais ouvert aux entreprises de moins de trois ans des DROM (Martinique, Guyane, Guadeloupe, La Réunion et Mayotte) et COM (Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna). Le montant maximum du prêt, pour les sociétés de plus de 3 ans, est relevé à 750 000€. Le prêt de développement Outre-Mer permet de couvrir des dépenses matérielles, immatérielles (prospection, études, formation, recherche…) et les besoins en fonds de roulement. Il permet également de couvrir les besoins de trésorerie liés au décalage de versement du crédit d’impôt en faveur des investissements productifs outre-mer. D’un montant allant de 10 000€ à 750 000€, ce prêt sera d’une durée modulable comprise entre deux et sept ans, avec un différé d’amortissement pouvant aller jusqu’à deux ans. Aucune garantie sur les actifs de l’entreprise ou sur le patrimoine du dirigeant ne sera exigée. Ce prêt sera nécessairement adossé à un financement bancaire de même montant. Le ministère des Outre-Mer apporte 17,5 M€ supplémentaires pour ce nouveau prêt qui est distribué depuis début juillet outre-mer.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :