Coopération

Négociation

Les Antilles-Guyane doivent rehausser leurs capacités de négociation lors des adhésions aux organisations caribéennes.

Les Antilles-Guyane doivent rehausser leurs capacités de négociation lors des adhésions aux organisations caribéennes. Ainsi, l’adhésion de la Guadeloupe à l’Organisation des États de la Caraïbe du Sud (OECO) a coûté 215 000€. Face à ce montant, le territoire a obtenu peu de choses concrètes, comme l’acceptation par les pays adhérents à l’OECO des produits provenant de la Guadeloupe (eau, rhum…). La situation est identique pour la Martinique. Le rapport de force est pour l’heure déséquilibré, ce qui laisse craindre le maintien d’un faible développement des liens réels d’affaires avec ces nouveaux partenaires.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :