Économie

Relance économique

L’Adie et Crédit mutuel Alliance Fédérale/Crédit mutuel Antilles-Guyane unis face aux entreprises en difficulté

L’Adie et Crédit mutuel Alliance Fédérale/Crédit mutuel Antilles-Guyane unis face aux entreprises en difficulté

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale/Crédit mutuel Antilles-Guyane abonde le fonds de prêt d’honneur pour la relance de l’Adie.

Après avoir mené une enquête auprès des entrepreneurs qu’elle accompagne, l’Adie a constaté que 96% de ces derniers ont été contraints de cesser partiellement ou totalement leurs activités, entrainant une baisse drastique de leur chiffre d’affaires. Ce constat posé, l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) a lancé un appel à l’ensemble de ses partenaires afin qu’un fonds de solidarité soit abondé, à hauteur de 30M€, pour soutenir la reprise d’activité des indépendants touchés par la crise.

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale/Crédit mutuel Antilles-Guyane y a répondu et s’est engagé à verser 500 000€ à ce fonds de prêts d’honneur.

Eviter un gâchis

Ce fonds de solidarité s’inscrit dans le plan de relance inclusive mis en place par l’Adie et consiste en un « un dispositif d’accompagnement personnalisé renforcé pour permettre le redémarrage de ces entreprises ». Le but de l’association est de permettre aux entrepreneurs qu’elle accompagne de solliciter un prêt de 3 000€ à taux zéro, tout en leur proposant un remboursement différé de plusieurs mois.

Le président de l’Adie, Frédéric Lavenir, a fait part de sa satisfaction face à l’engagement du Crédit Mutuel, qui permet selon lui d’éviter que certains entrepreneurs ne puissent reprendre leur activité : « La perspective d’un tel gâchis de talents est inacceptable moralement, socialement, économiquement ». 

Partager cet article :

Suggestion d'articles :