Stratégie

La Bred s’attaque aux soucis des petits entrepreneurs

La Bred s’attaque aux soucis des petits entrepreneurs

Même si les chiffres sont bons à la direction Martinique-Guyane, l’heure est à trouver d’autres sources de rémunération.

La Bred Martinique-Guyane est secouée, mais tient le choc : “Le contexte est compliqué : les taux bas qui perdurent, les contraintes réglementaires toujours plus lourdes, la crise sanitaire avec son impact sur les entreprises, nous compris, et le développement à trouver auprès de clients dans la tourmente !” détaille Jérôme Perrin, directeur de la Bred Martinique-Guyane. Selon lui, la crise sanitaire a montré la pertinence du slogan de la banque : “Grâce à nos équipes qui sont mobilisées auprès de nos clients tout au long de cette crise, nous montrons que la Bred concilie le meilleur de l’humain, le meilleur du digital, avec le conseil en plus”, confie-t-il, pas peu fier de la performance.

La crise sanitaire a en effet modifié la consommation de la banque dans ce réseau : “Nous offrons davantage de services à distance, les clients sont moins nombreux dans les agences et nous fonctionnons nettement plus sur rendez-vous, ce qui n’était pas le cas auparavant”, précise-t-il. Selon lui, les contraintes sanitaires obligent à être davantage dans l’anticipation.

En Guyane, la longueur du confinement et la situation sanitaire ont rendu l’activité particulièrement difficile dans ce territoire : “Notre dispositif a tenu, mais nous devons nous relancer pour rattraper l’activité en sommeil, car nous nous sommes concentrés sur les prêts garantis par l’État.

La banque est également en train d’accélérer la certification numérique des signatures : “Un certain nombre d’opérations peuvent être signées à distance, mais nous avons encore à travailler le sujet. Par exemple, les crédits immobiliers pourront être signés électroniquement dans les prochaines semaines.

Autre nouveauté : l’implantation d’un centre d’appels qui couvre les besoins de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane, et qui est en bascule avec la métropole : “Six téléopérateurs y travaillent de 7 h à 17 h : ils peuvent recevoir des appels tardifs venant de clients de métropole, tout comme notre centre de Joinville, en Normandie, peut traiter les appels matinaux des clients des Antilles-Guyane. Nous avons ainsi accru notre plage horaire. Nous recevons plus de 50 000 appels par an et nous voulons que, quel que soit son lieu de résidence, le client bénéficie des mêmes produits, des mêmes services et des mêmes conseils.” Selon Jérôme Perrin, ce centre implanté à Fort-de-France en Martinique a vocation à grandir.

À fin juin 2020, la Bred Martinique-Guyane détient désormais 25 % de part de marché, soit un point de mieux que l’an dernier à pareille époque. 2019 avait été une belle année : une progression de 7 % du produit net bancaire en cumul des deux territoires, dont 7,3 % pour la seule Guyane.

 

Résilience des clients

Dans l’univers économique instable du moment, Jérôme Perrin se montre prudent : “Nous n’allons sans doute pas faire en 2020 l’année que nous nous étions promis de faire, même si nous constatons une bonne dynamique d’activité aussi bien chez les particuliers qu’auprès des professionnels, qui renouvellent beaucoup d’équipements, et des entreprises, qui font de la croissance externe. Cependant, nous sommes très vigilants sur les risques de défaillance et les effets de la crise, même si nous constatons une très grande résilience des clients”, explique-t-il.

Dans ce monde changeant et disruptif, la Bred vient de lancer un nouveau produit qui semble l’éloigner de ses plates-bandes habituelles, quoique : en période de tumulte, chaque euro compte, et une foule de petits clients bien organisés peut équivaloir à quelques gros fragilisés. Ne plus avoir toutes les billes dans le même panier, en quelque sorte.

 

Rendre les petits clients «bancables» !

Ce nouveau, appelé Bred Services Pro +, s’adresse aux TPE et PME. Sous forme d’abonnement à l’usage, il propose quatre services : la gestion d’agendas avec prise de rendez-vous, alertes et de nombreuses options ; la gestion des devis jusqu’à la facturation avec paiement en ligne des factures, signature électronique, voire transmission à la comptabilité ; la gestion des notes de frais avec numérisation, calcul du remboursement, de la TVA et transfert en comptabilité ; et enfin un outil de comptabilité de la plus simple écriture jusqu’à l’édition de la liasse fiscale. En résumé : les CCI et les régions ont tenté ou l’ont espéré, la Bred la fait !

Quatre start-up sont derrière ce package lancé le même jour sur tout le périmètre géographique de la Bred, dont aux Antilles-Guyane. Si la simplicité et la fiabilité sont véritablement au rendez-vous, pour un tarif raisonnable, ce sont des outils qui sont de nature à enlever bien des soucis aux dirigeants de petites entreprises, les rendant ainsi capables de disposer de documents comptables et d’être “bancables”.

 

Rénovation d’agences en Guyane

La Bred a rouvert en septembre une nouvelle agence non loin de la place des Palmistes, à Cayenne. Elle occupe désormais tout l’immeuble et propose des services avec des zones dédiées pour les particuliers, pour les professionnelles et pour la banque privée.

D’ici la fin de l’année, elle va rouvrir l’agence implantée à Baduelle équipée d’un espace en libre-service et des espaces conseil dédiés.

Aujourd’hui, la Bred possède en Guyane cinq agences, un centre pour les entreprises et une agence pour les professions libérales.

 

Rénovation d’agences en Martinique

La Martinique a elle aussi bénéficié de la rénovation de plusieurs agences : celle du centre de Fort-de-France, en face de la cathédrale, a été entièrement refaite ; celle de Cluny, à Schœlcher, est désormais dans un nouveau local plus spacieux de 250 m² ; l’agence dans la commune du François a été déplacée et se situe désormais dans l’ancienne usine, à l’entrée de la commune ; l’agence de la zone des Mangles, au Lamentin, a vu ses espaces conseil et libre-service refaits. D’ici la fin de l’année, l’agence dans la zone de la Lézarde, également au Lamentin, sera refaite elle aussi.

En Martinique, la Bred possède 21 agences, un centre d’affaires, un pôle professions libérales et un pôle banque privée. En Martinique et en Guadeloupe, le groupe a investi 3,2 Me pour moderniser son réseau.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :