Entreprises

Keur de Wax met l’Afrique dans le cœur de Guyane

Keur de Wax met l’Afrique dans le cœur de Guyane

Keur de Wax revisite les modèles traditionnels.

Nous faisons venir nos tissus du monde entier : les tissus africains ne viennent pas forcément d’Afrique. Nous achetons notamment en Hollande”, explique Marie Diallo, véritable femme des Mondes qui a vécu en Afrique et aux Antilles avant de s’installer en Guyane voici 20 ans et de créer au sein de la société Akwaba la marque Keur de Wax, qui veut dire “maison du tissu africain”.

Nous avons un atelier ici, à la Madeleine, à Cayenne, où nous faisons fabriquer une partie de nos créations par deux couturiers originaires de Côte-d’Ivoire et de Guinée-Bissau et nous travaillons aussi avec des créateurs sénégalais”, explique-t-elle.

D’abord la femme

Keur de Wax habille d’abord la femme : “Nous créons des modèles de vêtements européens avec des tissus africains et revisitons les modèles traditionnels avec des coupes décalées, des mariages de tissus, de coloris”, explique-t-elle. Les modèles de base portent des noms de grandes villes africaines comme Mopti, Abidjan, Mina, Anné’ho, Akuaba, Kankan…

Depuis deux ans, la marque s’est également diversifiée dans les créations pour homme et propose une large gamme de tissus et d’artisanat africain.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :