Non classé

Jeans, la nouvelle compagnie low-cost entre la Guadeloupe et la Martinique

“L’eau qui coule entre les îles ne nous sépare pas, mais nous unis”

C’est en reprenant à son compte ces mots prononcé par le ministre du Tourisme de la Dominique que Roland Bellemare, Pdg de la compagnie L’Express des Îles, a annoncé le lancement, à compter du 20 octobre prochain, de Jeans, une compagnie maritime low-cost à côté de sa maison-mère. Opéré avec un catamaran alu neuf de 437 passagers, il effectuera de un à trois allers-retours par semaine entre la Guadeloupe et la Martinique, faisant ainsi passer l’offre cumulée avec celle de l’Express des Îles en période de pointe jusqu’à onze par semaine sur ce trajet, voire à 10 par jour entre Pointe-à-Pitre et Marie-Galante. Pour parvenir à maîtriser les coûts, tous les paramètres ont été étudiés : le navire est sous pavillon RIF (Registre international français) qui lui permet d’embaucher jusqu’à 65% de marins étrangers ; dans ce cas, ce seront des Sainte-luciens et des Dominiquais ; ses deux moteurs permettent une économie de 15% sur le poste carburant qui représente 27% des charges ; son entretien coûtera moins cher car moins il est moins luxieux tout en respectant les normes françaises de sécurité. Lors d’escales de nuit hors de son port base à Pointe-à-Pitre, le personnel dormira sur le bateau. En termes d’exploitation, les économies sont également réalisées sur les ports déservis qui seront au départ de Pointe-à-Pitre, Saint-Louis à Marie-Galante, Terre-de-Haut aux Saintes, Portsmouth à la Dominique et Saint-Pierre en Martinique. Pour ce dernier port, non équipé pour l’instant de dispositif de douane ni de sureté, Jeans ne débarquera pas à Saint-Pierre de passagers embarqués à la Dominique. Ce sera chose possible dans le cadre du projet du Grand Saint-Pierre porté par la Région avec le soutien de l’Etat

Partager cet article :

Suggestion d'articles :