Entreprises

Hôtellerie : La Toubana obtient sa 5e étoile

Hôtellerie : La Toubana obtient sa 5e étoile

L’Hôtel La Toubana a sa 5e étoile en attendant sa 1re étoile Michelin pour son restaurant.

La Toubana est une histoire de famille qui a commencé avec mon père de 35 ans : aujourd’hui, nous venons d’obtenir notre cinquième étoile !” Patrick Vial-Collet, le PDG de Leader Hôtels, est fier du chemin parcouru, lui qui commercialise sous la marque Des Hôtels & des Îles, le 5* La Toubana,.

Parti avec 18 chambres, l’établissement en compte aujourd’hui 54 : “Nous avons créé un nouvel établissement qui comporte aujourd’hui 32 bungalows, 12 suites et trois villas de quatre chambres”, explique-t-il. Pour lui, cette expérience hôtelière réussie n’aurait pas été possible sans les clients : “Nous avons pu traverser toutes les périodes difficiles grâce à nos clients : avec notre personnel, nous sommes obsédés par la volonté de bien les accueillir, de bien les servir et de trouver des solutions quelles que soient les difficultés. C’est grâce à cette attitude que nous avons pu traverser toutes les périodes difficiles qu’a connues le secteur de l’hôtellerie en Guadeloupe durant ces 35 dernières années”, déclare celui qui n’a pas eu peur pendant les années de “galère” d’enchaîner des journées et de cumuler les tâches pour maintenir l’outil à flot.

Département événementiel

L’hôtel est également équipé d’un restaurant de 100 places, d’un autre sur la plage également de 100 places, de trois cabines de spa, d’un hammam, d’un sauna et d’un jacuzzi ainsi que de trois salles de réunion pouvant recevoir 70, 20 ou 8 personnes. Le bon fonctionnement de l’établissement est assuré par 49 équivalents temps plein auxquels s’ajoutent 12 saisonniers.

Nous avons également un département événementiel qui est en mesure de prendre en charge l’organisation de manifestations de A à Z, ainsi qu’un service de conciergerie accessible même pour les personnes qui ne résident pas dans notre établissement. À titre d’exemple, c’est notre conciergerie qui a trouvé le véhicule particulier que recherchaient les services du Premier ministre Édouard Philippe lors de sa récente venue en Guadeloupe, raconte-t-il, pas peu fier. La montée en gamme de l’hôtel a nécessité un investissement de 20 M€.”

Avec ses équipes, Patrick Vial-Collet ne s’arrête pas en si bon chemin : “Notre prochain challenge est d’obtenir une étoile du guide Michelin pour notre restaurant d’ici deux ans. Aujourd’hui, le Guide Michelin ne distingue aucun restaurant d’outre-mer : nous voulons être le premier.”

Partager cet article :

Suggestion d'articles :