Économie

Hébergement : Le Comité martiniquais du tourisme joue à fond la carte Airbnb

Hébergement : Le Comité martiniquais du tourisme joue à fond la carte Airbnb

En 2018, les 5000 annonces présentes sur la plate-forme communautaire Airbnb pour de l’hébergement entre particuliers en Martinique ont permis à 85 000 touristes de visiter l’île.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 2018, les 5000 annonces présentes sur la plate-forme communautaire Airbnb pour de l’hébergement entre particuliers en Martinique ont permis à 85 000 touristes de visiter l’île, soit une croissance de 60 % par rapport à 2017. Soixante-dix pour cent des visiteurs venaient de France continentale, 12 % des États-Unis, 9 % d’Amérique latine.

Le Comité martiniquais du tourisme (CMT) confirme la tendance : en 2018, la location d’appartements et de villas a été le premier choix des visiteurs (46 %) devant l’hôtellerie (23,6 %). Les clients y restent plus longtemps : 12 jours en moyenne contre 8 en hôtellerie ; et leur dépense moyenne par touriste quand ils choisissent ce mode d’hébergement est de 853€ contre 795€ quand ils sont à l’hôtel.

Le CMT observait en effet depuis deux ans une croissance du nombre de touristes en Martinique mais sans que les taux d’occupation de l’hôtellerie classique s’améliorent : les Martiniquais, comme les Guadeloupéens et les Guyanais, se sont transformés en “entrepreneurs de l’hospitalité” sur Airbnb, complétant au passage leurs revenus de manière non négligeable, surtout par temps de ralentissement d’activité !

C’est donc sans état d’âme, et même si l’hôtellerie traditionnelle râle, que le CMT a signé avec Airbnb un partenariat pour renforcer les liens entre l’offre de l’île et sa valorisation sur la plate-forme de mise en relation et de vente. Ce partenariat comprendra des investissements marketing pour que la Martinique soit mise en avant lors des recherches des visiteurs du monde entier, en particulier des jeunes : ce ne sera pas gratuit. Il comportera également le développement d’une communauté des hôtes de la Martinique afin que l’offre soit homogène. Les partenaires s’efforceront enfin de créer le plus “d’expérience client”, c’est-à-dire de développer l’offre d’activités uniques conçues par les hôtes de  la plate-forme pour leurs visiteurs et qui pourra être payante.

Ce partenariat avec la Martinique est le premier de Airbnb avec la Caraïbe française, mais le dix-septième de la zone. Airbnb a en effet déjà signé ce type de partenariat avec Aruba, Barbade, Grenade, les Bermudes, les Bahamas, les îles Vierges britanniques, Anguilla, Curaçao, la Jamaïque et plus largement l’Organisation du tourisme de la Caraïbe (CTO). Airbnb déclare ne pas avoir ouvert le même type de discussion en vu de signature de partenariat avec la Guadeloupe et la Guyane.

Créé en 2008, Airbnb offre plus de 5 millions de lieux d’hébergement dans plus de 81 000 villes et 191 pays.

Partager cet article :
«

Suggestion d'articles :