Entreprises

une grande oreille pour se faire voir !

Handicap :

Handicap :

Le Serac passe par l’art pour rendre les sourds et malentendants visibles.

L’association Sourd, entendant, recherche, action, communication (Serac) Antilles-Guyane vient d’inaugurer une œuvre monumentale d’une grande originalité : une oreille taillée dans la pierre entourée par des fourmis travailleuses qui symbolisent les communautés que l’on n’entend pas, que l’on ne voit pas et qui pourtant animent le quotidien.

Le Serac existe depuis vingt ans en Guadeloupe, depuis quatre ans en Guyane et possède une antenne en Martinique. Nous sommes un centre de formation au langage des signes français et nous formons également le public des travailleurs handicapés au CAP et bac pro commerce”, explique Hélène Bastian, responsable du pôle Guyane. Le Serac propose également de l’interprétariat pour ce public particulier.

Le Serac accompagne en outre les personnes handicapées dans leurs démarches administratives et les entreprises pour mieux les insérer : “Nous travaillons avec l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) et assistons les entreprises dans leurs démarches.

Selon elle, l’insertion des personnes handicapées dans les entreprises aux Antilles-Guyane n’en est qu’à l’aube de l’histoire : “Même si de plus en plus d’entreprises jouent le jeu, un grand nombre d’entre elles se limitent encore au quota défini par la loi de personnes porteuses d’un handicap par rapport à leur masse salariale, voire préfèrent s’acquitter de l’amende forfaitaire. L’image du handicap est encore grandement négative alors que ce sont des personnes capables d’exécuter un grand nombre de tâches.” Cette œuvre monumentale au rond-point de la Jaille en Guadeloupe devrait contribuer à faire évoluer les mentalités.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :