Environnement

Fruits et légumes : des résidus de pesticides partout

Fruits et légumes : des résidus de pesticides partout

Une étude menée par la DGCCRF sur un large échantillon de fruits et légumes a montré que 71,9 % des échantillons de fruits présentaient des résidus de pesticides, 43,3 % pour les légumes.

Une étude menée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur un large échantillon de fruits et légumes entre 2012 et 2017 a montré que 71,9 % des échantillons de fruits présentaient des résidus de pesticides, 43,3 % pour les légumes. Ce sont ainsi 18 fruits et 32 légumes non bio qui ont été passés au crible. Les résidus de pesticides sont donc contenus dans la cerise (pour 89 % des échantillons), la clémentine/mandarine (88,1 %), le raisin (87,3 %), le pamplemousse/pomelo (86,3 %), la nectarine/pêche (83 %), la fraise (82,9 %) et l’orange (81,2 %). Les taux les plus bas se retrouvent dans la prune/mirabelle (50,8 %), l’avocat (27,8 %) et le kiwi (25,8 %). Pour les légumes, les résidus de pesticides sont le plus souvent retrouvés dans le céleri-branche (84,9 %), le céleri-rave (82,5 %), les herbes fraîches (69,3 %), l’endive (67,2 %) et la laitue (66,5 %). L’ail, le maïs, la pastèque et le potiron ne présentent aucun dépassement.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :