Questions à ...

Financement. Trois questions à Corrinne Offranc, Directrice Initiative Guadeloupe

Financement. Trois questions à Corrinne Offranc, Directrice Initiative Guadeloupe

Initiative Guadeloupe : intégrer tous les frais

Quelles ont été vos performances en 2018 en matière de création d’entreprise ?

Nous avons accordé 150 financements pour un total de 2,5 M€. Ils ont permis de mobiliser 3,8 M€ de prêts bancaires, soit un total de 6,4 M€ injecté dans l’économie en Guadeloupe. 129 prêts ont été pour des créations, 4 pour des reprises, 10 pour de la croissance et 7 pour de la dynamisation. 274 emplois ont été créés. 40 % des porteurs de projets ont moins de 30 ans, 52 % sont des femmes et 59 % sont des demandeurs d’emploi ou des allocataires du RSA.

Qu’attendez-vous d’un porteur de projet ?

Pour faire passer une activité d’informelle à formelle, un porteur de projet doit comprendre qu’il doit intégrer de nouveaux frais, comme un local. Il doit comprendre qu’une activité viable doit faire face à toutes ses charges et dégager un revenu, même modeste, pour le porteur de projet. Il ne doit pas confondre chiffre d’affaires et bénéfice. Avec les cabinets Parthénon et S2F, nous aidons les porteurs de projet à y parvenir aussi bien pour le financement que pour l’organisation

Quelles sont vos objectifs pour 2019 ?

Nous nous limiterons 150 projets tant que la situation des fonds européens n’est pas clarifiée alors que la demande est là.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :