On en parle

Drive

Drive

La vente en drive ne prend pas, ni aux Antilles, ni sur le continent.

La vente en drive ne prend pas, ni aux Antilles, ni sur le continent. Les distributeurs considèrent que c’est un système coûteux : son implantation et le coût de préparation absorbent 6% du chiffre d’affaires réalisé. Quant à la livraison à domicile, elle n’est pas rentable à cause des distances élevées entre chaque livraison. Elle représente 2% des ventes. Or, les prix en drive et en livraison étant les mêmes qu’en magasins, ce sont les clients en magasins qui supportent ces coûts supplémentaires.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :