Entreprises

Distribution : Le groupe GBH se lance dans le e.commerce

Distribution : Le groupe GBH se lance dans le e.commerce

Cmondrive.com constitue le galop d’essai

Même Carrefour France observe avec intérêt ce concept implanté au cœur de Jarry, en Guadeloupe : “Il s’agit d’un drive où nos clients viennent récupérer leurs courses effectuées sur notre site Internet”, explique Philippe Grandman, directeur du magasin.

La première étape est en effet l’achat sur Internet : “Nous avons développé un site ludique qui explique le processus de commande et de récupération. Le paiement peut s’effectuer en ligne ou à la borne de retrait.”

Une fois que le client se présente au drive, tout droit aller vite : “Dans l’entrepôt, les produits sont regroupés par famille et par zone. Dès la validation de la commande sur le site, nous recevons un ordre en même temps que le client qui lui reçoit un mail de confirmation de sa commande. Le client y a précisé le jour et l’heure de récupération.” Une fois que le client a tapé son code de commande au drive, les employés de l’entrepôt sont avertis : “Les produits des différentes zones sont alors rassemblés sur un chariot et disposés dans le coffre de la voiture du client en cinq minutes.” Pour l’heure, la totalité des produits sont achetés chez des grossistes locaux (Sofriber et Logigua).

Le gain de temps est possible grâce au système dont sont équipés les “piqueurs” : “Ils ont un terminal portable accroché à un de leur bras avec un scanner au bout du doigt, le tout sous Wi-fi, ce qui laisse leurs deux mains disponibles. Ils sont guidés par notre logiciel de manière logique vers les produits constituant le panier”, explique Philippe Grandman. Un programme informatique dédié a été développé. Le système trouve sa clientèle : en deux mois, Cmondrive.com est passé de 10 à 60 commandes/jour. Le modèle devrait être étendu à d’autres enseignes.

Cmondrive.com : chiffres-clés

– Création : juin 2010

– Lieu : Jarry, en Guadeloupe

– Drive : 5 bornes + un entrepôt 1200 m2

– Nombre de références : 4000. Alimentaire (épicerie, liquide), non alimentaire (droguerie, hygiène, parfumerie, loisirs), frais (charcuterie, crémerie, yaourts, surgelés…)

– Investissement : 1 M€

Partager cet article :

Suggestion d'articles :