Économie

Crise du coronavirus

Emmanuel Macron : confinement rallongé et nouvelles aides

Emmanuel Macron : confinement rallongé et nouvelles aides

Le Président Emmanuel Macron donne un horizon : confinement total jusqu’au 11 mai et à partir de cette date, redémarrage progressif de l’activité, tout construisant, avec toutes les composantes de la société, un autre “chemin” collectif.

Pour sa quatrième allocution depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, le Président Emmanuel Macron a donné un horizon : confinement total et stricte pour tous jusqu’au 11 mai : “C’est le seul moyen d’agir, de ralentir la propagation du virus”, a-t-il martelé.

Pendant les quatre semaines à venir, les mêmes règles seront donc prolongées et “pleinement appliquées”, mais sans qu’il soit nécessaire d’en rajouter a-t-il tout de même précisé. Une indication nécessaire à ceux qui peuvent se montrer un peu trop zélés sur le terrain.

A l’adresse des entreprises, le président a donc précisé que le chômage partiel sera prolongé et renforcé : le gouvernement précisera comment d’ici mercredi, jour du prochain conseil des Ministres. De même, le Président a considéré que le fonds de solidarité, mis en place pour les artisans, les commerçants et les professions libérales, est “une première réponse”, une aide qu’il faut “amplifier et simplifier”, a-t-il annoncé. Ici aussi, les précisions sont attendues.

Les assureurs pas au rendez-vous

Le président souhaite en outre des décalages plus massifs des banques face aux prêts en cours et attend un plus grand volontarisme de la part des assureurs qui, il considère, “ne sont pas encore au rendez-vous’.

Emmanuel Macron a également annoncé des annulations de charges et des aides spécifiques pour un certains nombre de secteurs : “le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, la culture, l’événementiel”. Des mesures qui concerneront beaucoup d’entreprises des outre-mer.

Toutes ces dispositions devront être précisées dans les prochains jours.

Emmanuel Macron a également annoncé que le 11 mai devrait être également la date du redémarrage du commerce et de l’économie. Ce redémarrage devra être préparé avec tous les partenaires sociaux, et dans le respect de la santé des salariés.

Port du masque pour tous

Le redémarrage se fera avec port du masque pour tous, “médical ou grand public”. Ici aussi, des précisions devront être données.

La seconde perspective donnée par le Président Emmanuel Macron : “Nous avons plusieurs mois à vivre avec le virus. Regardez l’Asie, elle pensait le virus semblait avoir été vaincu, et il revient dans plusieurs pays qui à nouveau décident de fermer leur économie. Il nous faut donc procéder avec calme et courage.

Emmanuel Macron élargie également son propos à l’Europe, mais aussi au monde : “A Bergame, Madrid, Bruxelles, Londres, Alger, Dakar, nous pleurons les morts d’un même virus !” Il en appelle donc à des solidarités nouvelles, à une aide sanitaire des pays d’Afrique et à une annulation “massive de leurs dettes”.

Retrouver des autonomies

Il en appelle également à se préparer au monde d’après en rebâtissant une économie plus forte, en gardant des indépendances financières, agricoles, sanitaires, industrielles et technologiques, et une plus grande autonome stratégique pour l’Europe.

De “cet ébranlement intime et collectif”, mettant au grand jour que “nous sommes vulnérable”, il invite à sortir des sentiers idéologiques pour se réinventer, construire “avec toutes les composantes” le “chemin” pour aller vers des “jours meilleurs, des jours heureux” grâce aux vertus qui nous ont permis de tenir “notre solidarité, notre confiance et notre volonté”.

Les mots du Président seront mis à l’épreuve des faits dès les prochains jours.

 

Partager cet article :

Suggestion d'articles :