On en parle

Bio-Déchet

Depuis le 1er janvier 2019, les producteurs de plus de 10 tonnes de biodéchets par an sont obligés de mettre en place un système de valorisation organique.

Depuis le 1er janvier 2019, les producteurs de plus de 10 tonnes de biodéchets par an, c’est-à-dire les restaurants, les cantines scolaires, les cuisines centrales, etc., sont obligés de mettre en place un système de valorisation organique. Ce dispositif concerne l’outre-mer.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :