On en parle

Avec l’intelligence artificielle, il faut repenser la façon de travailler

Avec l’intelligence artificielle, il faut repenser la façon de travailler

Le cabinet de conseil McKinsey a évalué les emplois perdus ou créés jusqu’en 2030 en raison de l’intelligence artificielle.

Le cabinet de conseil McKinsey a évalué les emplois perdus ou créés jusqu’en 2030 en raison de l’intelligence artificielle. Selon lui, la moitié des activités existant aujourd’hui pourraient théoriquement être automatisées en utilisant les technologies actuellement éprouvées.

Aujourd’hui, très peu de professions – moins de 5 % – sont des activités entièrement automatisées. Toutefois, dans environ 10 ans, 60 % des professions, soit au moins un tiers des activités, pourraient être automatisées, ce qui implique des transformations et des changements substantiels dans les organisations.

Compte tenu de ces facteurs, ce cabinet estime qu’entre 20 et 30 % des heures travaillées dans le monde pourraient être automatisés d’ici à 2030, en fonction de la vitesse d’adoption. Mais l’impact potentiel de l’automatisation sur l’emploi variera selon la profession et le secteur d’activité.

Environnement prévisible

Les activités les plus sensibles à l’automatisation sont celles physiques dans des environnements prévisibles, telles que le fonctionnement des machines ou la restauration rapide. La collecte et le traitement des données sont deux autres catégories d’activités où il est possible de faire mieux et plus rapidement avec des machines.

Dans ces professions, le développement de l’automatisation ne veut cependant pas dire disparition des travailleurs, qui seront appelés à faire d’autres tâches. Ainsi, selon McKinsey, les travailleurs du futur consacreront leur temps à des activités que les machines sont moins capables d’exécuter, telles que la gestion des personnes, l’expertise et la communication avec les autres.

Les compétences et capacités de demain nécessiteront davantage de compétences sociales, affectives, des capacités cognitives plus avancées, telles que le raisonnement logique et la créativité. Acquérir de nouvelles compétences et redéfinir la conception du travail seront essentiels pour les salariés et leurs entreprises. Partout dans le monde, les travailleurs et les entreprises devront repenser leur façon de travailler, leur fonctionnement, les talents et capacités qu’ils apportent au travail.

Partager cet article :
»

Suggestion d'articles :