Editorial

Révolutions

Révolutions

Logistique, alimentation, transport aérien, livres, BTP : des places fortes se fissurent.

Décidément, la révolution numérique n’épargne aucun secteur ! Elle est en train de mettre littéralement sur les nerfs les professionnels de la chaîne logistique (p34). Les compagnies maritimes mettent le paquet pour accélérer leur transition : le premier qui y parviendra donnera le tempo au secteur ! Car il s’agit bien de maîtriser la chaîne de bout en bout, aussi bien physique que numérique, comme l’ambitionne le jeune PDG de la compagnie CMA CGM. Cette convergence est poussée par l’Etat et les Douanes. Les transitaires qui maîtrisaient jusqu’alors l’information sont obligés de la partager : que deviendront-ils ? Tout le monde est sur le pont parce que personne ne veut perdre.

Distribution alimentaire : un indépendant reprend sa liberté

Autre bouleversement, de taille lui aussi : alors que la grande distribution alimentaire française s’apprête à couper massivement dans ses effectifs, voire à se regrouper, le groupe Créo lance CaraïbePrice, sa propre enseigne de supermarchés discount (p32). Jusqu’alors franchisé entre autres Leader Price, Naturalia, Thiriet, ce groupe martiniquais de distribution alimentaire reprend sa liberté par rapport à Casino et son enseigne Franprix, pour être plus réactif par rapport aux souhaits de ses clients. Outre toutes les marques nationales, il ne s’interdit pas de vendre dans les CaraïbePrice des produits venus de la Caraïbe, du Canada ou des Etats-Unis… ce qui est impossible avec une franchise française. Et pourquoi ne trouverait-on pas des CaraïbePrice partout dans la Caraïbe ? Patrick Fabre y pense. Une révolution je vous dis

Autres bouleversements qui se profilent : les ambitions de la compagnie aérienne low cost long-courrier Level qui propose à partir de juillet un aller vers Paris au départ de la Guadeloupe et de la Martinique à 99€ TTC, oui TTC ! C’est la démonstration éclatante que le prix du trajet transatlantique comme les taxes d’aéroport peuvent être comprimés chez nous aussi ! Il paraît que c’était impossible…

Des choses se passent aussi dans le livre (p28), dans le BTP (p14) : aucun secteur ne sera épargné !

Partager cet article :

Suggestion d'articles :