Technologie

Mot de passe : un sésame à préserver absolument !

Mot de passe : un sésame à préserver absolument !

Le mot de passe est l’élément indispensable pour protéger les données. Rappel des fondamentaux.

Le mot de passe est le sésame vers les données professionnelles ou personnelles. Son piratage par une tierce personne ou par un organisme malveillant peut provoquer des dommages importants. Pour bien le rendre inviolable, un mot de passe doit contenir au moins huit caractères alphanumériques, c’est-à-dire des lettres et des chiffres, et contenir au moins une majuscule.

Pour l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le mot de passe ne doit pas être unique pour par exemple un service, ou encore être identique entre une messagerie professionnelle et une messagerie personnelle. L’agence préconise également de ne pas choisir de mot de passe ayant un lien avec celui qui le crée, comme le nom de l’entreprise, la date de naissance du gérant, etc. Elle suggère aussi de ne pas demander à un tiers de générer son mot de passe.

A modifier régulièrement

L’ANSSI invite à modifier les mots de passe par défaut générés par les systèmes et à les renouveler régulièrement : tous les 90 jours par exemple pour les systèmes comportant des données sensibles. Le stockage des mots de passe de l’entreprise dans un fichier sur un poste informatique est également à proscrire, tout comme leur envoi sur la messagerie personnelle. Enfin, il vaut mieux configurer les logiciels, y compris ceux de navigation Web, de manière qu’ils ne se souviennent pas des mots de passe utilisés.

Un mot de passe sera inviolable s’il contient au moins douze caractères différents de type majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :