Environnement

Eau potable

Dans le cadre du “plan eau Dom”, les collectivités d’outre-mer compétentes pour la gestion de l’eau potable et de l’assainissement ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour signer un contrat de progrès.

Dans le cadre du “plan eau Dom”, les collectivités d’outre-mer compétentes pour la gestion de l’eau potable et de l’assainissement ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour signer un contrat de progrès. Les préfets ont reçu le 30 juillet dernier une note technique le précisant. À défaut, les services de l’État ne mobiliseront plus de crédits d’investissement. Les partenaires de la conférence régionale des acteurs de l’eau, notamment auprès de l’Agence régionale de Santé (ARS), l’Agence française de développement (AFD), la Caisse des Dépôts (CDC)… sont invités à appliquer les mêmes dispositions. Le plan eau Dom concerne la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte et Saint-Martin.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :