Environnement

Déchets électroniques, attention, ça déborde !

Déchets électroniques, attention, ça déborde !

Le volume des déchets électroniques devient un vrai casse-tête.

Entre Black Friday et fêtes de fin d’année, la surconsommation a des effets immédiats sur le volume des déchets, et singulièrement sur celui des déchets électroniques. Les produits électroniques font partie des achats les plus populaires. Cette invasion dans le quotidien de chacun d’appareils électroniques pose un problème et est un véritable casse-tête en matière de recyclage. C’est un enjeu majeur pour le développement durable.

Ainsi, la quantité de déchets électroniques collectés auprès des ménages a explosé en France au cours des dix dernières années. En 2007, un Français produisait 2,4 kg de déchets électroniques par an, selon le centre de statistique Eurostat. Dix ans plus tard, le poids moyen des déchets de cette catégorie approche les 10 kg par an et par personne, soit une hausse d’environ 300 % ! Seul le Royaume-Uni fait pire avec 12,57 kg par an par habitant en 2017, soit une hausse de 329 % sur la même période.

Au milieu de cette consommation effrénée de produits électroniques, des pays se sont montrés plus vertueux durant le même temps : le Danemark a réduit sa consommation de ce type de produits de 35 % et l’Espagne de 7 %.

Partager cet article :
«

Suggestion d'articles :