Transport

Transport aérien : Azul veut faciliter la venue de passagers des Antilles

Transport aérien : Azul veut faciliter la venue de passagers des Antilles

La compagnie brésilienne, qui a pris pied en Guyane, veut proposer ses produits aux Antilles.

Je me rendrai prochainement en Guadeloupe et en Martinique pour rencontrer les agences de voyages afin de leur proposer de commercialiser nos offres à partir de notre système de réservation”, explique Laura de Reynal, représente de la compagnie Azul Brazilian Airlines en Guyane. Cette compagnie aérienne brésilienne a été créée en 2008. Elle assure plus de 200 vols réguliers à l’intérieur du Brésil vers 109 destinations et quelques destinations internationales dont l’Uruguay, les Etats-Unis et l’Argentine. La maison-mère de la compagnie est actionnaire de la compagnie TAP Portugal aux côtés de l’Etat portugais.

La compagnie Azul a pris pied en Guyane en 2015 et opère aujourd’hui quatre vols par semaine au départ de l’aéroport Félix Eboué. “Nous avons trois vols hebdomadaires vers Bélem et un vers Fortaleza”, précise-t-elle. Ces vols sont en connexion avec dix-neuf destinations à l’arrivée à Bélem et trente à l’arrivée à Forteleza.

Transformation de flotte

Ces vols trouvent leurs clients : “Le taux d’occupation de nos avions est de 60% : nous pouvons faire mieux d’autant que nos tarifs sont compétitifs.” Comptez entre 123 et 154€ aller/retour tout au long de l’année en fonction de la destination. La compagnie est d’ailleurs en train de changer ses Embraer 72/600 de 70 sièges pour des Embraer 195 de 118 sièges pour relier Cayenne à Bélem.

Pour poursuivre son développement, la compagnie veut donc toucher les clients des Antilles françaises : “Nous ne pouvons pas aller directement chercher des passagers aux Antilles parce que nous n’avons pas les autorisations et quelles sont difficiles à obtenir.” Air France est pour l’heure la seule compagnie reliant les Antilles à la Guyane, depuis l’arrêt d’Air Caraïbes en 2012. Les tarifs proposés ne permettraient pas de rentabiliser les packages proposés par Azul comprenant un vol aller-retour vers le Brésil avec sept nuits et les transferts à 340€.

La compagnie discute déjà avec Air Caraïbes pour être en code-shares vers Bélem, à l’arrivée des vols de Paris

Partager cet article :

Suggestion d'articles :