On en parle

L’Ude Medef Guadeloupe propose une stratégie en huit points

Le patronat guadeloupéen veut créer une dynamique collective.

L’embellie ressentie par l’Iédom en décembre ne doit pas cacher que nous ne sommes pas sortie de la crise“, déclare Willy Angèle, le président de l’UDE-Medef Guadeloupe, phrase choc pour réactiver les énergies. En effet, à l’analyse des dirigeants économiques, le transport traverse une crise grave à cause d’une offre deux fois plus importante que la demande ; l’activité du BTP est au ralenti, de même que celle canne-sucre-rhum.

Pour relancer la machine économique, l’UDE-Medef propose une approche en huit points. Le premier concerne les dettes sociales et fiscales : “Nous proposons un étalement à dix ans sans intérêt des dettes et la réactivation des cellules d’accompagnement des entreprises qui avaient été montées avec la CGSS et la Région“, explique-t-il. Le deuxième axe concerne le lancement d’un fonds d’investissement de proximité : “Nous sommes au stade de demande d’agrément pour pouvoir avoir accès à l’épargne des Guadeloupéens afin de la réorienter vers l’économie locale“, explique-t-il. Le projet est porté par l’UDE-Medef.

Le troisième axe concerne le développement de l’alternance ; le quatrième la structuration des branches professionnelles qui sont quasi inexistantes en Guadeloupe.

Le cinquième axe concerne la mobilisation de tous autour du Grand projet de port ; le sixième, la défense auprès de l’Etat de la défiscalisation comme outil d’investissement ; le septième, l’interpellation des partenaires politiques sur la nécessité de maintenir les investissements d’infrastructures (routes, traitement des eaux usées, adductions d’eau).

Enfin, le huitième point concerne le renforcement du dialogue social. “Les dix prochaines années seront instables parce que nous sommes dans une mutation de système : c’est parce que nous serons préparés que nous parviendrons à passer le cap“, déclare celui qui prépare également sa relève pour 2012.

Partager cet article :

Suggestion d'articles :