Environnement

Albioma : assurer la bascule

Albioma : assurer la bascule

Sur l’ensemble de ses installations en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane, Albioma est dans un cycle de basculement vers du 100 % biomasse.

Sur l’ensemble de ses installations en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane, Albioma est dans un cycle de basculement vers du 100 % biomasse.

En Guadeloupe, son unité 100 % charbon du Moule va basculer en 2020. Les deux autres centrales, fonctionnant à la bagasse/charbon, basculeront en bagasse/biomasse en 2020. Le groupe va également construire sur le site de Sainte-Rose une centrale photovoltaïque de 3,5 MWc avec stockage. Avec le basculement des centrales du Moule et du projet de Sainte-Rose, la Guadeloupe parviendra au 50 % d’énergies renouvelables produits comme souhaité par la loi, voire atteindra 80 % dès 2028. À Marie-Galante, le dossier est relancé : il est en instruction à la CRE.

En Martinique, Galion II est entré en exploitation en septembre dernier. L’usine fonctionne en ce moment à plein régime pour sa première campagne sucrière. Avec la Collectivité territoriale, Albioma réfléchit à l’utilisation des terres chlordéconées pour produire de l’éthanol à l’aide d’une turbine à combustion. 5000 hectares seront concernés.

Partager cet article :
«

Suggestion d'articles :