Charte d'Inter-Entreprises

Charte du magazine Inter-Entreprises

Pourquoi une Charte de la rédaction et du fonctionnement d'Inter-Entreprises ?

"Le magazine économique Inter-Entreprises Guadeloupe-Guyane-Martinique va avoir 14 ans.

Cette période charnière de notre existence et les mutations qui touchent notre secteur d'activité nous obligent à réaffirmer nos valeurs auxquelles nous voulons demeurer fidèles. Cet acte doit à la fois confirmer notre engagement et nous protéger.

Cette charte, suite logique de notre cahier d'accueil, fera date dans l'histoire de la presse aux Antilles-Guyane. Car, depuis notre création, nous apparaissons comme un organe de presse indépendant et crédible.

Inter-Entreprises n'est pas un journal comme un autre : nous sommes un média clairement inscrit dans une dynamique de progrès et dans la création de valeur ajoutée durable dans nos territoires qui sont la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique.

Ce positionnement a fait la force d'Inter-Entreprises qui est aujourd'hui incontestablement le magazine économique leader des Antilles-Guyane.

Nous serions toutefois à la merci d'éléments si nous ne nous appuyons sur un code de déontologie qui encadre de manière claire notre façon de travailler et qui fixe de manière incontestable, en interne, les droits et les devoirs de chacun : les actionnaires, la direction, la rédaction, le commercial.

Dans cette charte, chacun doit trouver les mots et les formules qui expriment notre projet et nos ambitions. Ce sera en quelque sorte notre loi commune.

Nous publierons notre charte afin qu'elle soit connue du plus grand nombre, notamment de nos lecteurs : pour que les principes que nous rappelons et les règles que nous nous sommes fixés soient pleinement respectés, il faut qu'ils soient connus de ceux sans lesquels le magazine n'existerait pas. Les lecteurs d'Inter-Entreprises sont en effet nos plus grands soutiens et nos plus grands censeurs. Cette charte entre leurs mains, ils sauront désormais quels sont nos engagements."

Francette Rosamont

Directrice des éditions Inter-Entreprises

 

Les principes

I – L'orientation du magazine

Le magazine économique Inter-Entreprises Guadeloupe-Guyane-Martinique est un mensuel régional d'informations économiques.

Inter-Entreprises est une voix différente : selon sa fondatrice, Francette Rosamont, "l'entreprise est le moteur de la cité". Sans croissance et développement économique, nous aurions des difficultés, à titre individuel, à avoir le choix. Choix dans nos orientations générales (politique, pensée, éducation, possibilité de nous déplacer...), choix dans nos orientations plus personnelles (loisirs...).

L'entreprise est donc un joyaux qu'il faut préserver, autour duquel il faut créer des conditions favorables à son développement, tout en s'assurant que cette croissance s'effectue selon des règles et que ceux qui y travaillent reçoivent leur juste rémunération.

Inter-Entreprises est également un moyen pour nous décomplexer. Finissons-en avec cette vision restrictive qui veut que les Antillo-guyanais ne sont pas aussi bons que les autres, qu'ils ne savent pas gérer d'entreprises, qu'ils ne pensent qu'à rentrer dans la fonction publique, qu'ils n'attendent que les subventions....

Inter-Entreprises exprime ses principes dans des éditoriaux, des billets, le magazine et sur notre site Internet www.interentreprises.com. Sous l'autorité de la rédaction en chef, les éditorialistes ont toute liberté, mais seule Francette Rosamont ou une personne désignée par elle, peut engager le magazine.

La séparation édito-commentaires, informations-enquêtes est un élément constitutif d'Inter-Entreprises. Les débats sont ouverts et le pluralisme d'opinion doit être respecté. Inter-Entreprises veille à ce que ces principes ne soient pas trahis, ni par le choix des sujets, ni par les titres et par les chapeaux des articles. Chacun doit toujours se référer aux principes de la séparation de l'information et du commentaire.

Les commentaires et les tribunes peuvent trouver une place dans les pages clairement identifiées "Débats d'Inter-Entreprises", "Tribune", "Opinion".

Dans leurs prestations extérieures, les journalistes ne doivent pas oublier qu'ils représentent l'ensemble d'Inter-Entreprises et de se référer à la ligne éditoriale. Toute participation à une émission de radio ou de télévision doit se faire après accord de la direction.

 

II – Le traitement de l'information

L'objectif des articles est de présenter les faits économiques aux lecteurs avec la plus grande rigueur et la plus grande honnêteté. Toute information doit être recoupée et vérifiée. La rumeur doit être bannie, la citation anonyme évitée et les sources indiquées aussi précisément que possible. L'usage du conditionnel de précaution est proscrit, sauf après acceptation visée par la direction de la rédaction. Ne sont publiées que des informations dont l'origine est connue. Les rédacteurs s'interdisent d'employer toute formule exprimant du racisme, du sexisme ou du mépris social.

Les journalistes doivent respecter la dignité des lecteurs : les réponses aux courriers doivent toujours être courtoises. Ils sont également tenus au respect de la dignité des acteurs de la vie publique, quels que soient les reproches légitimes qu'ils peuvent être amenés à leur faire.

Toute personne ou société mise en cause doit être contactée et citée ou, à défaut, un membre de son entourage la représentant. Ses arguments ou son refus de répondre doivent être portés à la connaissance du lecteur.

La publication des rectificatifs n'est assortie d'aucun commentaire, sauf avis contraire de la direction de la rédaction. Les journalistes doivent toujours avoir en tête que la diffamation existe, même si l'imputation est faite de manière allusive ou interrogative. En matière de diffamation, la mauvaise foi de l'auteur de l'article est présumée et c'est donc à lui de faire la preuve qu'il n'a pas écrit dans l'intention de nuire. Il doit pour cela pouvoir démontrer, par une enquête réelle et sérieuse, un but légitime d'information du public, une absence d'animosité personnelle, une modération dans les termes. Tout article pouvant relever de la diffamation doit être soumis à la direction de la rédaction.

 

III – Les règles de fonctionnement

Les journalistes doivent demander à la direction de la rédaction l'autorisation de réaliser des piges à l'extérieur. Toute activité régulière rémunérée doit faire l'objet d'un accord de la direction du magazine. Dans le choix des sujets et la rédaction des articles, la direction de la rédaction et les journalistes doivent se garder de tout conflit d'intérêt. Ils doivent notamment éviter de traiter eux-mêmes des faits, gestes ou œuvres de personnes avec lesquelles ils entretiennent par ailleurs un lien personnel.

La direction de la rédaction est le garant du respect de la ligne éditoriale définie par la Charte.

L'acceptation de cadeaux dont la valeur dépasse le montant modique est proscrite à Inter-Entreprises. Les cadeaux doivent être retournés à l'envoyeur avec une explication courtoise fondée sur cette règle.

L'acceptation des invitations à des voyages de presse est généralement proscrite sauf sur la base d'un intérêt journalistique indiscutable.

 

IV – la publicité

L'espace rédactionnel et l'espace publicitaire ou promotionnel sont clairement signalés afin que ne puisse exister aucune ambiguïté entre l'un et l'autre. Les impératifs publicitaires ne peuvent être invoqués pour influer sur les écrits des journalistes d'Inter-Entreprises.

 

V – Les journalistes d'Inter-Entreprises s'engagent à respecter la Charte.

Les pouvoirs

Les relations entre la rédaction d'Inter-Entreprises et ses actionnaires reposent depuis longtemps sur une répartition implicite et naturelle des pouvoirs basée sur la confiance réciproque, sur un souci commun de développer le titre ainsi que sur un profond respect des prérogatives de chacun.

A l'heure où le capital du journal s'ouvre à de nouveaux actionnaires, il est important de clarifier par écrit les droits et devoirs de chacun.

Ces règles de fonctionnement garantissent notre longévité, la solidité de nos valeurs. Nos actionnaires doivent être conscients de la ligne éditoriale d'Inter-Entreprises telle que définie dans la Charte et de la responsabilité qu'ils ont vis-à-vis d'elle.

En cas de changement de majorité qui ne serait plus aux mains de Francette Rosamont, il reviendra à la direction de la rédaction et aux journalistes la responsabilité de veiller au respect de la ligne éditoriale telle que définie dans la Charte.

 

I – Les droits et les devoirs des journalistes

Les droits et devoirs des journalistes figurent dans la Charte d'Inter-Entreprises. Cette Charte définit :

- l'orientation et la ligne éditoriale du journal ;

- le traitement de l'information

- les règles de fonctionnement de la rédaction.

La charte est distribuée à tous les salariés actuels et à venir d'Editing. Les journalistes et l'ensemble des collaborateurs sont tenus à respecter la Charte. La direction de la rédaction veillera à son respect.

 

II – Les droits et devoirs des actionnaires

Les droits et devoirs des actionnaires d'Inter-Entreprises sont les suivants :

- Editing-Inter-Entreprises est une entreprise. Ses actionnaires disposent donc des pouvoirs que leur confère le droit des sociétés. Mais Inter-Entreprises est aussi un magazine : il ne s'agit donc pas d'une entreprise comme les autres. Des questions aussi essentielles que la ligne éditoriale, les choix rédactionnels obéissent à des principes et des valeurs mis en ouvre dès l'origine par la fondatrice Francette Rosamont. Principes et valeurs qui doivent être préservées. Ses actionnaires doivent aussi garantir cette indépendance et cette liberté d'expression.

- Les actionnaires actuels et futurs d'Editing-Inter-Entreprises sont donc conscients de la ligne éditoriale du journal telle qu'elle est définie dans la Charte et de la responsabilité qu'ils ont vis-à-vis de celle-ci. Ils ont la charge d'assurer l'indépendance financière d'Inter-Entreprises.

- Ils reconnaissent la responsabilité du directeur de la rédaction sur le contenu rédactionnel.

- Ils s'interdisent d'intervenir d'une quelconque manière sur le travail journalistique des membres de la rédaction au cours des enquêtes et de leur écrit.

     

     

Suivez-nous aussi sur

facebook 45 twitter 45

Votre panier

Le panier est vide

S'abonner aux Newsletters

Renouveau

art5180Vent de renouveau aux Antilles-Guyane suite aux dernières élections municipales.

Lire la suite...

Le juge tranche, le médiateur dénoue

HELENELe point de vue d'Hélène Gebhardt, médiateure, magistrate honoraire

Lire la suite...

L’identité de l’université

Magazine Avril 2014

Chicot-2014

La création d'une université en Guyane laisse la Guadeloupe et la Martinique face à leur destin : poursuivre jusqu'au bout le processus d'identité ou choisir un autre chemin.

Lire la suite...

Formalu SN

Magazine Février 2014

Renaud Debiolles est gérant.

SXM Parachute

Magazine Février 2014

Marc Moreau est gérant.

EBE Nature

Magazine Février 2014

Christina Christophe est gérante.

Roosevelt Skerrit, Premier Ministre de la Dominique

Magazine Avril 2014

Aperu-Skerrit

A propos de la relance du projet géothermique lors de sa visite en Martinique.

Lire la suite...

195M€

Magazine Mars 2014

195M€ sur 302 M€ ont fait l'objet d'une procédure d'annulation lors de la dernière plénière du Conseil régional de la Martinique. Il s'agit de 171M€ d'opérations à clôturer ne pouvant pas être migrées dans le nouveau mode de gestion de la collectivité soit à cause de leur globalisation empêchant une affectation précise, soit par manque de référence ou encore leur rejet en cours d'exercice. Sur les 171M€, 81M€ dataient de 2001. Les 24,5 M€ restants ont pu être affectés et clôturés. Sur les 302 M€ litigieux, restent 107M€ qui font encore l'objet de recherches pour affectation définitive et qui devraient elles aussi être annulées si nécessaire lors d'une prochaine plénière.

Entrer dans le changement

Les tréteaux des élections municipales viennent à peine d'être rangées, que déjà, la Martinique et la Guyane doivent se remettre dans une perspective électorale : celle de la mise en place de leur collectivité unique, cette nouvelle organisation administrative qui doit, normalement, rendre les choses plus efficientes dans ces territoires.

Lire la suite...

Ventes de véhicules aux Antilles-Guyane: la reprise n’est pas pour maintenant !

Magazine Avril 2014

Dossier-ouverture

La crise n'en fini pas de sévir sur le secteur automobile aux Antilles-Guyane. En 2013, le niveau des ventes est revenu à un niveau comparable de celui de l993 ! Parallèlement, les clients, entreprises comprises, changent durablement leurs manières d'acheter. Des restructurations sont encore attendues dans les deux prochaines années. Eclairages sur un secteur qui doit repenser son business-modèle.

Lire la suite...

Relations BPIFrance/Banques : Y'a encore du travail !

Vision-Papalia-BPIFranceAux Antilles-Guyane, BPIFrance est bien décidée à bouleverser les habitudes. Certains réseaux bancaires apprécient, d'autres attendent pour voir. Les entreprises à potentiel devraient y trouver leur compte. Voilà ce que les banques en pensent.

Lire la suite...

Modes mobiles

     

     

Créer le buzz pour faire connaître son entreprise

Magazine Septembre 2013

Innovation-Street-jam

Street Jam est spécialisée dans le marketing alternatif, un concept pour sortir de la communication classique.

Lire la suite...

Le prix Interentreprises du Manager Antilles-Guyane

2013

Affichez le blog du Prix du manager 2013

Prix 2013

Tout Infos Economie simultané sur RCI Martinique et RCI Guadeloupe avec Mariot Guiolet et Alexandre Giraud

Magazine Décembre 2013

Avant de reprendre l'avion pour retourner dans leur territoire, tous les lauréats de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique de l'édition 2013 du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane se sont retrouvés dans les studios de RCI Guadeloupe, à Grand-Camps, aux Abymes.

Lire la suite...

Une vision du monde en trois étapes... Abel et Altesse en Guyane

Magazine Décembre 2013

 A l'occasion du 10e anniversaire du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane, nous avons souhaité que des artistes grapheurs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique nous expriment leur vision du monde.

Lire la suite...

Une vision du monde en trois étapes... Shiden en Martinique

Magazine Décembre 2013

A l'occasion du 10e anniversaire du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane, nous avons souhaité que des artistes grapheurs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique nous expriment leur vision du monde.

Lire la suite...

2012

Affichez le blog du Prix du manager 2012

Prix 2012

Finales Martinique et Régionale du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2012

Ce soir, vendredi 30 novembre se déroule en Martinique, finale Martinique et régionale du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2012.

Lire la suite...

Renaud Capdevielle, Prix Inter-Entreprises du manager Guadeloupe 2012 !

Deuxième étape réussie de la huitième édition du Prix Inter-Entreprises du manager Guadeloupe !

Lire la suite...

2011

Affichez le blog du Prix du manager 2011

Prix 2011

Olivier Ruby, gérant de H.S.E., Second du Prix Inter-Entreprises du manager Martinique 2011

Magazine Septembre 2012

Comment avez-vous vécu votre participation au Prix Inter-Entreprises du manager ?

Cette aventure a été très enrichissante, constructive et positive d'un point de vu qualitatif.

Lire la suite...

2009

Prix 2009

Pas de prix en 2009

Le Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane ne s'est pas tenu en 2009 à cause de la crise sociale de plus de 45 jours qui a paralysé la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique cette année là.

Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane en Martinique : finale ce soir à Madiana

Après la Guyane lundi, c'est ce soir que seront proclamés les résultats du Prix Inter-Enrteprises du Manager pour la Martinique.

Lire la suite...

2007

Affichez le blog du Prix du manager 2007

Prix 2007

Le palmarès 2007

Magazine Octobre 2007

Pendant trois jours, la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique ont vibré pour leurs entrepreneurs. Un prestigieux palmarès qui donne confiance en l’avenir. Retour sur images.

Lire la suite...

Candidat Martinique : Henri-Pierre de Gentile

Magazine Octobre 2007

Henri-Pierre de Gentile, Pdg de Société des Peintures du Marin/Azurel : “Demeurer indépendant”

Lire la suite...

2006

Affichez le blog du Prix du manager 2006

Prix 2006

Le film du Prix Inter-Entreprises du Manager 2006 sur RFO

Demain samedi 17 mars à 8h sur le réseau Antilles-Guyane RFO, revivez les grands moments du Prix Inter-Entreprises du Manger 2006 en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique

Lire la suite...

Edition 2006 : le film

Magazine Mars 2007

Les trois soirées régionales de remise du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane ont été filmées. Retrouvez ce grand moment le 17 mars sur RFO Réseau.

Lire la suite...

Finale régionale à Cayenne et nationale à Paris

Magazine Novembre 2006-Janvier 2007

C’est Virginie Bécheau, gérante en Martinique de Point Vert-Vert Acajou, qui a représenté pour la première fois les Antilles-Guyane au Grand Prix de l’Entrepreneur. Retour sur images

Lire la suite...

2005

Affichez le blog du Prix du manager 2005

Prix 2005

Le Prix du Manager au Sénat

Magazine Novembre 2005

Le finaliste régional du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane intègrera, dès 2006, le Grand prix de l'Entrepreneur organisé par le magazine l'Entreprise.

Lire la suite...

Grand Prix de l'entrepreneur 2005

C'est Jacques Dirickx qui a été élu Entrepreneur 2005

Lire la suite...

Le Prix du Manager au Sénat

Le Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane prend une dimension nationale.

Lire la suite...

2004

Affichez le blog du Prix du manager 2004

Prix 2004

Prix du Manager 2004 Martinique : Société Martiniquaise des Eaux

Magazine Transmission d'entreprise - Nov 2004

Nom : Manuel Nivet Fonction : directeur général Activité : distribution d’eau

Lire la suite...

Prix du Manager 2004 Martinique : Sodesmar Hygiène +

Magazine Transmission d'entreprise - Nov 2004

Nom : Jean-Yves Facelina Fonction : gérant Activité : désinsectisation, dératisation et désinfection, location, entretien de poubelles hygiéniques, assainisseurs d'air, enlèvement d'encombrants pour les professionnels.

Lire la suite...

2003

Affichez le blog du Prix du manager 2003

Prix 2003

Prix du Manager 2003 Martinique : Sodisag/Mobile +

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Noms : Franck Permal et Philipe Jos Fonction : Gérant de Sodisag/Mobile + Activité : Vente de téléphones, accessoires et abonnements d’Orange Caraïbes

Lire la suite...

Prix du Manager 2003 Martinique : Le Monde Animal

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Noms : Claudie & Hélène Cancel Fonctions : Cogérantes du Monde Animale Activité : Distribution de produits d’animalerie

Lire la suite...

Prix du Manager 2003 Martinique : Isocèle

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Nom : Éric Scholtus Fonction : Gérant de Isocèle Activité : Agencement et réhabilitation de bâtiments

Lire la suite...

trophee 

Vidéos

2009

Le Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane ne s'est pas tenu en 2009 à cause de la crise sociale de plus de 45 jours qui a paralysé la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique cette année là.