entete-fond-test
 
 
 
 
Carte interactive Martinique Guyane Guadeloupe
Dernière minute

 

La connexion à votre compte et la déconnexion se font à partir de la page d'accueil.
Lundi, 24 Novembre 2014

ENTRETIEN EXCLUSIF : Pacte de responsabilité et de solidarité : George Pau-Langevin veut tout sur la table !

Pau-LangevinAvant son premier déplacement officiel outre-mer en tant que Ministre des Outre-Mer, singulièrement en Martinique pour l'ouverture des Carifta Games, George Pau-Langevin a abordé en exclusivité avec notre rédaction les sujets qui préoccupent en ce moment les milieux économiques ultra-marins. En attendant la feuille de route de Manuel Walls, elle souhaite une approche méthodique pour espérer des arbitrages favorables.




Dans quel état d'esprit abordez-vous votre prise de fonction et singulièrement vis-à-vis du monde économique des outre-mer en proie à une mutation profonde touchant beaucoup de secteurs d'activité ?

Tout d'abord je tiens à dire que si beaucoup a été fait depuis 2012, je mesure l'intensité des attentes de nos concitoyens et des entreprises des outre-mer à l'égard du Gouvernement de Manuel Valls.

Après dix années de désengagement de l'Etat, l'intensité de la crise que traversent les outre-mer nécessitait des réponses fortes.

La lutte contre la vie chère, la réforme de la défiscalisation, la consolidation des moyens d'intervention du ministère pour soutenir la commande publique : autant de séquences réussies.

Je souhaite aujourd'hui poursuivre mais aussi approfondir ce qui a été engagé.

Depuis début 2014, le cadre de l'action gouvernementale, c'est le Pacte de responsabilité et de solidarité dont le Premier Ministre a précisé les contours.

Le premier enjeu, c'est de réussir sa déclinaison outre mer. Les outre-mer sont dans la République : les décisions que prendra le Gouvernement trouveront à s'y appliquer. Mais la question de la compétitivité des entreprises s'y pose de manière spécifique : il convient donc d'adapter ces réponses, il faudra tenir compte également des mécanismes existants d'allègements de charge et de fiscalité, afin de garantir un plein effet du Pacte outre-mer. Le Président de la République s'y est dit prêt, je ferai, le moment venu et si nécessaire des propositions en ce sens au Premier Ministre. Mais plus généralement, c'est sans doute à la préparation d'une feuille de route plus globale qu'il faut nous atteler, en mobilisant tous les moyens qui peuvent l'être afin d'encourager une croissance durable et riche en emplois. C'est à ce prix sans doute que nous pourrons plus efficacement lutter contre le fléau du chômage.

Avec la Fedom, le Medef Martinique a présenté sept propositions destinées à redonner "du souffle" à l'activité économique de l'outre-mer, dont la création d'un CICE Dom et l'aménagement des zones franche outre-mer : quelle est votre lecture de ces propositions ?

Les propositions du monde économiques sont bienvenues J'ai reçu ou pris connaissance, depuis ma prise de fonction, de nombreuses contributions. Je me nourris des étapes de concertation qui ont eu lieu jusqu'ici. Beaucoup de ces propositions sont, à mes yeux, pertinentes. Je n'hésiterai pas à m'en inspirer.

En matière de soutien aux entreprises, j'ai une conception large de l'ensemble des leviers qui peuvent être actionnés pour encourager la croissance et l'emploi.

Je souhaite accorder une importance particulière aux TPE, qui sont très nombreuses outre-mer. Je souhaite également réfléchir à la manière dont on peut soutenir la compétitivité des secteurs exposés à la concurrence, encourager la production locale, renforcer l'insertion des économies ultramarines dans leur environnement régional, simplifier la vie des entreprises et faciliter leur accès à des financements adaptés pour leur développement.

Je veux également inscrire à cet agenda une action résolue en faveur de l'environnement, de la transition énergétique, ce pour quoi nos territoires disposent d'atouts exceptionnels.

Je connais la demande de création d'un CICE renforcé pour les DOM, qui émane de certains secteurs économiques, notamment le tourisme. Cela fait partie des hypothèses qui sont sur la table. Je ne veux rien exclure à priori. Mais je veux aussi travailler avec méthode. Sur ce sujet, je souhaite disposer d'une évaluation précise des effets du Pacte outre-mer. Ce travail de mise à plat, de simulation est la tâche prioritaire à laquelle je veux m'atteler. J'en tirerai les conséquences.

Vous le voyez, c'est bien à la construction d'une feuille de route globale que je compte m'atteler. Et il reviendra au Premier Ministre d'en arbitrer les termes.

Comment appréciez-vous les engagements de ce mouvement patronal (création d'emplois quantifiée, souscription de contrats de génération DOM...) ?

Le débat sur les contreparties n'est pas strictement ultramarin, il est national. Et il est légitime. Pour autant, là aussi, il faudra veiller à ce qu'il soit décliné de manière adaptée dans nos territoires dont les spécificités sont fortes et nombreuses. D'ailleurs, si l'adaptation du Pacte de responsabilité et de solidarité (ce dernier mot m'est cher, vous le savez) doit justifier des mesures spécifiques, je suis assez ouverte à une réflexion portant sur des contreparties spécifiques. Le moment venu, là encore, et si nécessaire, je ferai des propositions en ce sens.

Pour l'heure, j'encourage les acteurs économiques, politiques et sociaux à me faire part de leurs propositions sur ce sujet comme sur les autres. Cette démarche est constructive

Le tourisme, et singulièrement la grande hôtellerie, est l'un des secteurs en prise avec des difficultés persistantes : quelles pourraient, selon vous, être des pistes de travail à explorer pour sortir de l'ornière ?

Je le répète, le soutien aux entreprises exposées à la concurrence doit être un élément important de notre démarche. Le tourisme en fait partie.

Ce secteur recèle un potentiel de développement considérable et encore insuffisamment exploité outre-mer. La richesse et la diversité des patrimoines naturels et culturels sont des atouts exceptionnels, sans parler de la sécurité sanitaire et de la stabilité politique, rassurantes pour les touristes.

Je n'ignore rien des difficultés que traverse le secteur hôtelier dans les DOM en général et en Martinique en particulier, même si je comprends que la haute saison n'a pas été décevante. Je suis néanmoins consciente des effets durables de la crise de 2009 sur l'équilibre d'exploitation des professionnels de ce secteur.

Nous avons préservé les dispositifs d'aide fiscale à l'investissement, qui jouent un rôle important pour soutenir le développement de l'hôtellerie.

Mais pour remédier plus structurellement aux difficultés du secteur, il faudra agir conjointement sur les coûts et la qualité. Je sais qu'avec les Régions, qui jouent un rôle majeur dans ce domaine, les professionnels ont entamé une réflexion de fond dont ils ont saisi le Gouvernement. C'est une démarche vertueuse et qui me semble digne d'intérêt. Elle conjugue une réflexion sur le positionnement commercial de chaque structure, ses projets de développement, et le financement de ceux-ci. Si cette démarche présente l'intérêt d'associer un grand nombre d'acteurs clefs, elle suppose aussi un accompagnement par l'Etat à des étapes diverses du processus. Il ne me revient pas d'y apporter seule une réponse. Aussi le ferai-je en lien avec mes homologues en charge au sein du Gouvernement.

Toutefois le secteur du Tourisme ne se résume pas à l'hôtellerie. Je pense qu'il est utile, dans le fil de la réflexion menée tout au long des Assises du tourisme, de se pencher sur l'ensemble des moyens dont nous disposons pour promouvoir les outre-mer comme une destination de choix. Cela implique de s'interroger sur toute la chaîne. Et cela fait aussi partie de la feuille de route que j'entends porter pour encourager la croissance et l'emploi outre-mer.

La Martinique et la Guadeloupe viennent d'adhérer en leur nom propre à l'Association des Etats de la Caraïbe, les Conseillers du commerce extérieur de France section Martinique mènent une expérimentation avec la Dominique et Sainte-Lucie pour le rapprochement du droit d'exécution de nature à sécuriser les contrats notamment commerciaux, une chambre de médiation et d'arbitrage vient de voir le jour afin de mettre à la disposition des chefs d'entreprises des Antilles-Guyane françaises et de la Caraïbe des juges-arbitres, des huissiers médiateurs, des avocats-médiateurs, etc. Des initiatives foisonnent donc pour permettre aux antillo-guyanais et singulièrement aux entrepreneurs de mieux commercer avec leurs voisins : quelles peuvent être les accompagnements de votre ministère pour ce type d'actions ?

Les outre-mer sont les héritiers d'un modèle de développement qui les situe dans une relation de forte dépendance avec la métropole, pour ce qui concerne leurs échanges commerciaux.

C'est pourquoi l'insertion des Antilles et de la Guyane françaises dans l'espace économique régional de la Caraïbe régional doit être encouragée.

Les leviers pour cela sont divers. Par exemple, le ministère des Outre-mer a renouvelé en décembre 2012 pour deux ans supplémentaires son partenariat avec Ubifrance. Le bilan depuis 2010 est positif : 400 entreprises ont été accompagnées, 14 Volontaires Internationaux en Entreprises, en poste.

Mon attention a été attirée sur l'intérêt qu'il y aurait à encourager plus avant les échanges commerciaux entre les territoires ultramarins et leurs voisins. J'accorde une grande importance à ce facteur de développement.

Un sujet je souhaite également le traiter en lien avec mes collègues au sein du Gouvernement.

La connectivité maritime est un vrai sujet dans la zone Caraïbe. L'absence de lignes de cabotage de courte distance entre les îles empêche de développer les échanges. Jusqu'à présent, l'Europe n'accepte pas de financer en amorçage des lignes de cabotage entre un pays européen et d'autres non européens, alors qu'elle le fait pour des projets entre pays européens, par exemple, dans la Manche : pensez-vous que cette problématique centrale (l'obtention de financement pour les lignes de cabotage entre un pays européen et un non européen) pourrait être reprise par votre ministère afin qu'elle soit portée à la Commission européenne et prise en compte pour permettre enfin à des régions européennes telles que la Martinique et la Guadeloupe de rayonner véritablement dans leur géographie ?

C'est un sujet intéressant auquel je suis prête à y réfléchir. Il va dans le sens de mon propos concernant la nécessité d'un désenclavement et d'une meilleure 'insertion dans des territoires dans leur espace régional.

Le ministère des Outre-mer a annoncé, fin mars dernier, que le gouvernement de la Dominique a été destinataire une proposition d'un consortium constitué de CDC Infrastructure, de GDF Suez et de NGE Groupe pour relancer le projet de géothermie dans ce pays avec comme objectif une interconnexion énergétique avec la Guadeloupe et la Martinique. A quel point en est le dossier ?

C'est une démarche privée dont nous ne pouvons que nous féliciter : c'est à la fois un projet emblématique de coopération régionale dans la Caraïbe, et qui s'inscrit dans les objectifs de transition énergétique du gouvernement. Ce projet devrait contribuer à réduire les coûts de production d'électricité et les émissions de gaz à effet de serre, en Dominique et dans les Antilles françaises.

Nous sommes vigilants pour qu'il réussisse et disponibles à d'éventuelles demandes du consortium. Mais les investissements concernant un pays étranger, nous n'avons pas de capacité d'intervention directe.

     

     

Votre panier

Le panier est vide

S'abonner aux Newsletters

Blog de Francette

Dialogue de sourd

Edito-FR-2014Show sous la pluie et la boue à l'Habitation Clément pour la visite de Pierre Gattaz, président du Medef, à l'occasion des cinquante ans du Medef Martinique.

Médiation

Le juge tranche, le médiateur dénoue

HELENELe point de vue d'Hélène Gebhardt, médiateure, magistrate honoraire

Tribune

Vous avez dit Libre concurrence ?

Magazine Octobre 2014

Chicot112-new-2014

Pour Pierre-Yves Chicot, parvenir au "libéralisme économique vrai" est une nécessité pour les petits marchés des Antilles-Guyane où les acteurs ploient sous le poids de monopoles économiques.

Tableau de bord

icon tableau de bord sept 2009.pdf

Ils bougent

E2CT concept

Magazine Octobre 2014

Nabil Touati est gérant.

As Events Colors

Magazine Février 2014

Séverine Francillette est gérante.

Diamond Hair

Magazine Février 2014

Karine Evita est gérante.

Verbatim

Rodolphe Alexandre, Président du Conseil régional de Guyane,

Magazine Octobre 2014

Apercu112-Alexandre

Au sujet de la mise en place de la collectivité unique dont le vote doit intervenir en décembre 2015.

"La loi nous force à nous marier. Nous ne l'avons pas choisi, mais nous nous y préparons : nous avons estimé nos budgets, nos fonds de roulement, nos besoins en personnel, etc. Nous sommes prêts ! Maintenant, nous ne savons pas comment est la mariée..."

Le chiffre

6 Md€

Magazine Octobre 2014

C'est le montant du budget qu'a attribué la Commission européenne entre 2014 et 2020 à l'opération intitulée Initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ). L'IEJ vise à aider les jeunes de 15-24 ans sans emploi qui ne suivent ni études ni formation (les "NEET") dans les régions de l'Union. Leur nombre est estimé à 7,5 millions. Développé au niveau national et régional, ce budget ce compose de 3Md€ venus du fonds de formation pour l'emploi des jeunes de type FSE auxquels s'ajoutent 3Md€ d'un fonds dédié, spécialement créé pour l'emploi des jeunes.

Sudoku

sudoku

Modes mobiles

Editorial

Oser

Magazine Novembre 2014

Sortir des concepts inégalitaires du monde.

"L'écologie n'est pas une option !" : prononcée en Guadeloupe par Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République, dans le cadre de la conférence sur la biodiversité et le réchauffement climatique (p12), jamais déclaration n'aura été aussi à propos dans des îles, espaces qui sont en première ligne face aux bouleversements climatiques. Les experts du GIEC viennent de confirmer qu'il reste peu de temps pour agir.

Dossiers

Pépinières d’entreprises, l’offre s’étoffe aux Antilles-Guyane

Magazine Novembre 2014

113-Dossier-ouv-Technopole-Martinique

Avec l'ouverture de la Pépinière d'entreprises innovantes de Guyane, tous les départements français des Amériques proposent désormais des pépinières d'entreprises. Une vraie offre d'hébergement et de services, en réseau, créant un éco-système favorable à l'émergence de nouveaux entrepreneurs aux Antilles-Guyane.

Visions

Transition Energétique: les amendements spécifiques à l’Outre-mer

Magazine Novembre 2014

113-Vision-Segolene

La Loi sur la transition énergétique vient d'être adoptée. Quelques amendements concernent plus particulièrement les Outre-mer. Détail de ce qui a été obtenu et de ce qui manque.

Entretien

Navi Radjou auteur de “Innovation Jugaad”: "

Magazine Novembre 2014

113-Entretien-Navi-Radjou

Et si les contraintes sévères se révélaient de formidables déclencheurs d'innovations ? C'est la démonstration que fait Navi Radjou, consultant en innovation dans la Silicon Valley. Une rencontre qui libère l'énergie !

Stratégie

Formation Professionnelle, compte personnel de formation: Comment ça marche ?

Magazine Novembre 2014

113-Vision-Cpte-formation

Les modalités d'utilisation du compte personnel de formation viennent d'être précisées par deux décrets. Entrer en vigueur le 1er janvier 2015.

     

     

Innovation

Créer le buzz pour faire connaître son entreprise

Magazine Septembre 2013

Innovation-Street-jam

Street Jam est spécialisée dans le marketing alternatif, un concept pour sortir de la communication classique.

Prendre le large

Agence des aires marines protégées Agoa

Magazine Novembre 2014

Agoa

Le Conseil de gestion de l'antenne Antilles françaises du sanctuaire Agoa vient d'être installé.

Profils

Jean-Pierre Combes-Defontis, président CFE-CGC Martinique

Magazine Octobre 2014

Ils-bougent112

"Nous voulons réconcilier les syndicats et l'entreprise" : telle est la feuille de route que se fixe Jean-Pierre Combes-Defontis, secrétaire général adjoint de CFE-CGC chez Air France Martinique, qui arrive à mi-mandat de l'Union régionale CFE-CGC Martinique, le conseil d'administration de la section venant en effet d'être modifié, suite à une carence de fonctionnement du précédent.

Le prix Interentreprises du Manager Antilles-Guyane

2014

Affichez le blog du Prix du manager 2014

Prix 2014

Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane 2014 : c'est parti !

Ouverture des pré-inscriptions au Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2014.

2013

Affichez le blog du Prix du manager 2013

Prix 2013

Tout Infos Economie simultané sur RCI Martinique et RCI Guadeloupe avec Mariot Guiolet et Alexandre Giraud

Magazine Décembre 2013

Avant de reprendre l'avion pour retourner dans leur territoire, tous les lauréats de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique de l'édition 2013 du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane se sont retrouvés dans les studios de RCI Guadeloupe, à Grand-Camps, aux Abymes.

Une vision du monde en trois étapes... Abel et Altesse en Guyane

Magazine Décembre 2013

 A l'occasion du 10e anniversaire du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane, nous avons souhaité que des artistes grapheurs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique nous expriment leur vision du monde.

Une vision du monde en trois étapes... Shiden en Martinique

Magazine Décembre 2013

A l'occasion du 10e anniversaire du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane, nous avons souhaité que des artistes grapheurs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique nous expriment leur vision du monde.

2012

Affichez le blog du Prix du manager 2012

Prix 2012

Finales Martinique et Régionale du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2012

Ce soir, vendredi 30 novembre se déroule en Martinique, finale Martinique et régionale du Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane 2012.

Renaud Capdevielle, Prix Inter-Entreprises du manager Guadeloupe 2012 !

Deuxième étape réussie de la huitième édition du Prix Inter-Entreprises du manager Guadeloupe !

2011

Affichez le blog du Prix du manager 2011

Prix 2011

Olivier Ruby, gérant de H.S.E., Second du Prix Inter-Entreprises du manager Martinique 2011

Magazine Septembre 2012

Comment avez-vous vécu votre participation au Prix Inter-Entreprises du manager ?

Cette aventure a été très enrichissante, constructive et positive d'un point de vu qualitatif.

2009

Prix 2009

Pas de prix en 2009

Le Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane ne s'est pas tenu en 2009 à cause de la crise sociale de plus de 45 jours qui a paralysé la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique cette année là.

Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane en Martinique : finale ce soir à Madiana

Après la Guyane lundi, c'est ce soir que seront proclamés les résultats du Prix Inter-Enrteprises du Manager pour la Martinique.

2007

Affichez le blog du Prix du manager 2007

Prix 2007

Le palmarès 2007

Magazine Octobre 2007

Pendant trois jours, la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique ont vibré pour leurs entrepreneurs. Un prestigieux palmarès qui donne confiance en l’avenir. Retour sur images.

Candidat Martinique : Henri-Pierre de Gentile

Magazine Octobre 2007

Henri-Pierre de Gentile, Pdg de Société des Peintures du Marin/Azurel : “Demeurer indépendant”

2006

Affichez le blog du Prix du manager 2006

Prix 2006

Le film du Prix Inter-Entreprises du Manager 2006 sur RFO

Demain samedi 17 mars à 8h sur le réseau Antilles-Guyane RFO, revivez les grands moments du Prix Inter-Entreprises du Manger 2006 en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique

Edition 2006 : le film

Magazine Mars 2007

Les trois soirées régionales de remise du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane ont été filmées. Retrouvez ce grand moment le 17 mars sur RFO Réseau.

Finale régionale à Cayenne et nationale à Paris

Magazine Novembre 2006-Janvier 2007

C’est Virginie Bécheau, gérante en Martinique de Point Vert-Vert Acajou, qui a représenté pour la première fois les Antilles-Guyane au Grand Prix de l’Entrepreneur. Retour sur images

2005

Affichez le blog du Prix du manager 2005

Prix 2005

Le Prix du Manager au Sénat

Magazine Novembre 2005

Le finaliste régional du Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane intègrera, dès 2006, le Grand prix de l'Entrepreneur organisé par le magazine l'Entreprise.

Grand Prix de l'entrepreneur 2005

C'est Jacques Dirickx qui a été élu Entrepreneur 2005

Le Prix du Manager au Sénat

Le Prix Inter-Entreprises du Manager Antilles-Guyane prend une dimension nationale.

2004

Affichez le blog du Prix du manager 2004

Prix 2004

Prix du Manager 2004 Martinique : Société Martiniquaise des Eaux

Magazine Transmission d'entreprise - Nov 2004

Nom : Manuel Nivet Fonction : directeur général Activité : distribution d’eau

Prix du Manager 2004 Martinique : Sodesmar Hygiène +

Magazine Transmission d'entreprise - Nov 2004

Nom : Jean-Yves Facelina Fonction : gérant Activité : désinsectisation, dératisation et désinfection, location, entretien de poubelles hygiéniques, assainisseurs d'air, enlèvement d'encombrants pour les professionnels.

2003

Affichez le blog du Prix du manager 2003

Prix 2003

Prix du Manager 2003 Martinique : Sodisag/Mobile +

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Noms : Franck Permal et Philipe Jos Fonction : Gérant de Sodisag/Mobile + Activité : Vente de téléphones, accessoires et abonnements d’Orange Caraïbes

Prix du Manager 2003 Martinique : Le Monde Animal

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Noms : Claudie & Hélène Cancel Fonctions : Cogérantes du Monde Animale Activité : Distribution de produits d’animalerie

Prix du Manager 2003 Martinique : Isocèle

Magazine Export : Coopération régionale - Nov 2003

Nom : Éric Scholtus Fonction : Gérant de Isocèle Activité : Agencement et réhabilitation de bâtiments

trophee 

Vidéos

2009

Le Prix Inter-Entreprises du manager Antilles-Guyane ne s'est pas tenu en 2009 à cause de la crise sociale de plus de 45 jours qui a paralysé la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique cette année là.

logo sur gris

 

8marstoutelannee mini Logo UE web 80 logo-reseau-entreprendre

© Interentreprises 2014
Référencement Joomla - Liens